EPR : de quoi s’agit-il ?| vie-publique.fr | A la Une

[ Publicité ]
Imprimer

EPR : de quoi s’agit-il ?

le 18 11 2011 Archives.

Centrale nucléaire EDF

Centrale nucléaire EDF © La Documentation française, Photo : Anne-Claude Barbier

Les titres de l’actualité font, ces jours-ci, une large place à l’European Pressurized Reactor (EPR). Mais de quoi s’agit-il ?

L’EPR est un réacteur nucléaire de troisième génération à eau pressurisée, développé par la société Areva. D’une puissance de 1 600 megawatts, il utilise comme combustible de l’uranium enrichi à 5% ou du Mox (pour mélange d’oxides qui associe plutonium et uranium appauvri).

En France, une centrale nucléaire de type EPR est en cours de construction à Flamanville, dans le département de la Manche. Le chantier, lancé en 2007, fait régulièrement l’objet de contrôles de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui a relevé des non-conformités ou des infractions sur les gaines de précontrainte et sur le bétonnage des piscines du bâtiment réacteur. La mise en service de la centrale est prévue en 2016.

En janvier 2009, le chef de l’Etat a annoncé la construction d’un nouveau réacteur EPR à Penly, en Seine-Maritime. L’enquête publique sur ce projet qui devait commencer en octobre 2011 a été reportée à 2012.

vie-publique.fr vous propose un ensemble de ressources sur l’EPR et la politique nucléaire.

Mots clés :

Rechercher