Imprimer

Laïcité : quelle actualité en 2017 ?

le 8 12 2017

Depuis décembre 2015, chaque 9 décembre, est célébrée la Journée de la laïcitéLaïcitéPrincipe qui établit, sur le fondement d’une séparation rigoureuse entre l’ordre des affaires publiques et le domaine des activités à caractère privé, la neutralité absolue de l’Etat en matière religieuse.. C’est aussi le jour anniversaire de la loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État.

La laïcité telle qu’elle a été définie par la loi de 1905 repose sur deux principes majeurs :

  • le régime de séparation qui soumet les cultes à un régime de droit privé (il n’y a ni religion d’État, ni cultes reconnus financés par l’État) ;
  • la reconnaissance de la liberté religieuse et son corollaire la neutralité de l’État face à toutes les religions et à toutes les croyances.

Les modalités d’application de la loi de 1905 font régulièrement l’objet de débats qui se cristallisent notamment autour de la pratique du culte musulman (port du voile, du burkini, etc.). Mais aussi, en décembre à l’approche de la fête de Noël, revient le débat sur l’installation de crèches dans les établissements publics. En 2016 puis de nouveau en 2017, le Conseil d’État a jugé que l’installation d’une crèche par une collectivité publique dans un bâtiment public était possible quand la crèche présentait un caractère culturel, artistique ou festif. En revanche, elle est interdite si elle exprime la reconnaissance d’un culte ou marque une préférence religieuse.

En outre, le principe de laïcité est parfois l’objet de contestations à l’école publique. Pour y répondre, le ministre de l’Éducation nationale a annoncé, lors du Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 8 décembre 2017, la création prochaine d’un "Conseil des sages de la laïcité". Ce nouveau Conseil, composé d’experts issus de tous horizons, devra préciser la position de l’institution scolaire en matière de laïcité et de faits religieux. Il répondra aux demandes d’une équipe nationale "laïcité et fait religieux", chargée d’apporter un soutien opérationnel à ses déclinaisons académiques : les équipes académiques "laïcité et fait religieux". Ces nouvelles "unités laïcité" dans les académies auront pour mission de prévenir et de réagir (recensement des atteintes à la laïcité, expertises et élaboration de stratégies pédagogiques). Elles pourront, en cas de problèmes significatifs dans les établissements, intervenir et répondre aux professeurs et aux chefs d’établissements.

Jusqu’ici, il existait un référent laïcité dans chaque académie et un poste de chargé de mission au ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’Éducation nationale.

Le 9 décembre, la première "unité laïcité" a été installée par le ministre de l’Éducation nationale dans l’académie de Créteil (Val-de-Marne).

Mots clés :

Rechercher