La mise en oeuvre du Grand plan d’investissement| vie-publique.fr | A la Une

Imprimer

La mise en oeuvre du Grand plan d’investissement

le 8 01 2018

Une circulaire du Premier ministre datée du 3 janvier 2018 présente les modalités de mise en oeuvre du Grand plan d’investissement (GPI).

Le GPI poursuit quatre axes prioritaires déclinés en 25 initiatives :

  • accélérer la transition écologique (réduction de l’empreinte énergétique des bâtiments publics, augmentation de la production d’énergie renouvelable, accueillir des chercheurs du monde entier pour lutter contre le changement climatique, etc.) ;
  • édifier une société de compétences (former et accompagner vers l’emploi 1 million de chômeurs faiblement qualifiés et 1 million de jeunes décrocheurs, transformer le premier cycle universitaire, etc.) ;
  • ancrer la compétitivité sur l’innovation (accélérer la transformation de l’université et de la recherche, soutenir le déploiement du très haut débit, stimuler la transformation des filières agricoles et agroalimentaires, etc.) ;
  • construire l’État de l’âge numérique (objectif 100% des services publics numérisés, création d’un fonds pour la transformation publique, etc.).

Pour chaque initiative, un ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. chef de file est responsable de sa mise en place et de son animation. Un comité de pilotage établit les lignes d’action et sélectionne les actions ou les programmes d’action. Il suit l’exécution des dépenses. Chaque année, avant le 1er juin, le comité de pilotage fait un rapport au Premier ministre sur l’avancement de l’initiative.

La composition de chaque comité de pilotage doit être proposée au Premier ministre avant la fin janvier 2018. Les lignes d’action de chaque initiative devront être soumises à validation avant la fin du premier trimestre 2018.

Mots clés :

Rechercher