La politique du médicament en question| vie-publique.fr | A la Une

[ Publicité ]
Imprimer

La politique du médicament en question

le 24 06 2011 Archives.

Préparation de produits pharmaceutiques en salle blanche

Préparation de produits pharmaceutiques en salle blanche © La Documentation française, Photo : Claude CAROLY

Dans son second rapport faisant suite à l’affaire du Mediator®, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) met sévèrement en cause la politique du médicament et affirme même qu’il n’y a pas à proprement parler de politique publique du médicament en France. L’Igas propose ainsi une vaste réforme du système de pharmacovigilance, de sécurité sanitaire et de la gouvernance de la politique du médicament.

Parallèlement à la mission de l’Igas, des Assises du médicament ont été lancées en février 2011 afin de refonder la politique du médicament. Le rapport de synthèse, publié le 23 juin, présente 120 propositions pour une plus grande transparence et une meilleure information des patients et des professionnels de santé.

Le 23 juin, le ministre en charge de la santé a présenté les grands axes d’une réforme de la politique du médicament qui devraient se concrétiser dans un projet de loi présenté dans les prochaines semaines et discuté au Parlement à l’automne : l’Agence nationale de sécurité du médicament devrait succéder à l’Afssaps, l’ensemble des médicaments (la pharmacopée) devrait être évalué, la surveillance des effets secondaires renforcée et la création de nouveaux médicaments plus encadrée.

vie-publique.fr vous propose un ensemble de ressources sur la politique du médicament.

Mots clés :

Rechercher