La politique de la ville en question| vie-publique.fr | A la Une

[ Publicité ]
Imprimer

La politique de la ville en question

le 8 08 2012 Archives.

Rosny-sous-Bois (93). Quartier des Marnaudes, barre de HLM

Rosny-sous-Bois (93). Quartier des Marnaudes, barre de HLM © La Documentation française Photo : Alain Le Bacquer

Depuis une dizaine d’années, de nombreuses mesures (plan Espoir banlieueBanlieueTerritoire autour d’une ville (à l’origine situé à une lieue autour de la ville)., zones franches urbaines, contrat d’avenir, contrat première embauche, etc.) sont venues s’agréger aux dispositifs préexistants de la politique de la ville. La Cour des comptes, dans un rapport rendu public le 17 juillet 2012, indique que cet "empilement" est pour partie responsable des faiblesses de la politique de la ville. En effet, en dépit des résultats obtenus par le programme national de rénovation urbaine (PNRU), elle n’a pas permis de réduire les handicaps dont souffrent les zones urbaines défavorisées.

Rejoignant le constat dressé par la Cour, le ministre délégué chargé de la ville, François Lamy, a annoncé le 18 juillet la définition prochaine d’une nouvelle étape de la politique de la ville. Celle-ci devrait reposer sur une simplification de la géographie des zones prioritaires et sur l’élaboration de contrats permettant d’articuler les deux grands axes de la politique de la ville : rénovation urbaine et cohésion sociale. A cette fin, le ministre doit ouvrir dès la rentrée 2012 une concertation sur le cadre de ces nouveaux contrats et sur le ciblage des territoires prioritaires.

vie-publique.fr vous propose un ensemble de ressources sur l’évaluation de la politique de la ville et les orientations du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. Ayrault.

Mots clés :

Rechercher