Prévention de la récidive : vers un changement de cap| vie-publique.fr | A la Une

[ Publicité ]
Imprimer

Prévention de la récidive : vers un changement de cap

le 22 02 2013 Archives.

Perpignan (66). Le centre pénitentiaire.

Perpignan (66). Le centre pénitentiaire. © La Documentation française

Le rapport du jury de la conférence de consensus pour "une nouvelle politique de prévention de la récidiveRécidiveSituation d’un individu qui, déjà condamné définitivement pour une infraction, en commet une nouvelle dans les conditions fixées par la loi. L’état de récidive légale suppose une condamnation pénale définitive (1er terme de la récidive), une infraction commise ultérieurement (2ème terme).", présidé par la magistrate Françoise Tulkens, a été remis au Premier ministre et à la ministre de la Justice le 20 février 2013. Le jury remet notamment en cause le dogme de l’efficacité de l’incarcération et considère que la sanction pénale doit viser en priorité l’insertion et la réinsertion. Il propose la création d’une nouvelle peine, la peine de probation, et la suppression de toute peine plancher.

Ces propositions sont en rupture par rapport à la politique pénale menée ces dernières années. Le jury considère, en effet, que la politique de lutte contre la récidive est aujourd’hui un échec. L’instauration des peines plancher pour les récidivistes, la rétention de sûreté ou les centres nationaux d’évaluation pour les condamnés à de longues peines ne sont pas parvenus à enrayer la récidive mais ils ont accru la surpopulation carcérale.

vie-publique.fr vous propose un ensemble de ressources pour faire le point sur la politique pénale menée contre la récidive.

Mots clés :

Rechercher