Quel bilan pour la politique de sécurité ?| vie-publique.fr | A la Une

Imprimer

Quel bilan pour la politique de sécurité ?

le 8 07 2011 Archives.

Saint-Denis (93). Dispositif de sécurité aux abords du stade de France

Saint-Denis (93). Dispositif de sécurité aux abords du stade de France © La Documentation française ; Photo : Alain Le Bacquer

C’est un bilan très critique que dresse la Cour des comptes sur la gestion des forces de sécurité. Dans un rapport rendu public le 7 juillet 2011, elle examine trois questions clés à partir de contrôles menés localement :

  • le pilotage des forces publiques. La Cour met en doute les statistiques utilisées pour mesurer l’évolution de la délinquance et fixer les objectifs des services dans le cadre de la culture de résultat. Elle s’interroge sur la réalité des moyens affectés aux forces de sécurité. En effet, si les effectifs de policiers ont augmenté de 2003 à 2009 en application de la loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (LOPSI) de 2002, leur nombre baisse de nouveau pour atteindre en 2011 le niveau de 2002. En outre, ces forces sont inégalement réparties sur le territoire et l’organisation du travail retenue ne permet qu’une faible présence des policiers sur la voie publique.
  • le développement des polices municipales. Leur rôle grandissant est cependant variable selon les communes. La Cour insiste sur les besoins en formation pour garantir la professionnalisation des policiers municipaux et dénonce le manque actuel d’évaluation et de contrôle.
  • la vidéosurveillance de la voie publique. Un programme de triplement du nombre de caméras a été engagé sans que l’efficacité de ces dispositifs ait été évaluée.

Le ministre de l’intérieur a vigoureusement réagi et a contesté les conclusions de ce rapport. vie-publique.fr vous propose un ensemble de ressources pour faire le point sur la politique de sécurité.

Mots clés :

Rechercher