vie-publique.fr sur les réseaux sociaux| vie-publique.fr | Informations

[ Publicité ]
Imprimer

vie-publique.fr sur les réseaux sociaux

le 21 01 2015

Stratégie de présence sur les réseaux sociaux

Depuis sa création en 2002, vie-publique.fr est présent sur les différents réseaux sociaux.

La stratégie mise en place est d’utiliser chacun des différents réseaux pour publier les informations relatives au portail au plus près des utilisateurs, de leurs besoins et de leurs usages.

Il ne s’agit en aucun cas de dupliquer ou republier une même information sur les différents canaux de diffusion.

Chacun des médias sur lesquels se positionne vie-publique.fr correspond donc à une analyse des besoins et des usages et du meilleur vecteur de diffusion.

juin 2002 : vie-publique.fr publie sa page d’information sur wikipédia pour être référencé dans l’encyclopédie en ligne. voir la page de vie-publique sur wikipédia

2008-2009 : ouverture de l’Univers Netvibes qui offre un autre type d’accès aux données du portail et ouvre vers les ressources de différents sites du même périmètre thématique, dont les ressources de la Documentation française. découvrir l’Univers Netvibes de vie-publique

juin 2009 : ouverture du compte twitter. vie-publique.fr diffuse le flux de ses publications et les évènements majeurs du portail. Il permet également de faire connaître le réseau des partenaires et des sites de références surveillés par les équipes du portail pour leurs productions. vie-publique.fr sur twitter

juin 2012 : vie-publique.fr ouvre sa page facebook. L’objectif est de publier sous une autre forme l’information relative à l’actualité des politiques publiques, des débats et des institutions. Accès par quiz, iconographies, animations, la rédaction propose chaque jour un autre regard sur l’actualité traitée. La page permet en outre de communiquer sur la politique éditoriale de la rédaction. Elle offre aux internautes un espace de réaction et d’interaction. page facebook de vie-publique.fr"

mai 2014, vie-publique.fr rejoint le réseau google+ pour disposer d’une fenêtre d’information en réseau afin de communiquer sur la vie du portail et les projets en cours. Cela permet de fédérer les différents réseaux professionnels intéressés par le projet vie-publique.fr. rejoindre +viepubliquefr

novembre 2014, vie-publique.fr inaugure sa chaîne daylimotion pour disposer d’un outil de publication des vidéos issues directement du travail éditorial du site ou des évènements liés au développement du portail. Cela permet aussi de valoriser les vidéos des productions partenaires du site et notamment issues du travail des rédactions de la marque Documentation française chaîne daylimotion vie-publique.fr

janvier 2015, vie-publique.fr ouvre son compte Pinterest pour rendre librement disponible l’iconographie utilisé sur le portail et libre de droit (logos, kakemonos, images...) compte Pinterest vie-publique.fr

Charte déontologique de vie-publique.fr sur les réseaux sociaux

Conformément à sa mission de service publicService publicActivité d’intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d’une personne publique. On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité). et en respect de la "netiquette", vie-publique.fr a adopté pour sa diffusion sur les réseaux sociaux une charte de déontologie à l’adresse de ses lecteurs :

Charte d’utilisation et règles de bonne conduite

En tant qu’utilisateur des réseaux sociaux de vie-publique.fr, vous reconnaissez avoir pris connaissance de la présente Charte d’utilisation et vous vous engagez à respecter quelques règles de bonnes conduites.

L’administrateur des comptes wikipédia, twitter, facebook et google+ garde le droit de supprimer toute contribution qui ne respecterait pas les règles de la présente charte d’utilisation.

Dans vos contributions, de quelque nature qu’elles soient (commentaires, textes, avis, photos, vidéo etc.), vous vous engagez notamment à respecter les lois et règlements en vigueur ainsi que le droit des personnes.

Sont notamment illicites (liste non exhaustive) :

  • l’incitation à la haine raciale, au révisionnisme ou au négationnisme ;
  • l’insulte (injures, propos grossiers, agressifs, irrévérencieux…) ;
  • la diffamation (imputation d’un fait portant atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne physique ou morale, ou du corps auquel le fait est imputé) ;
  • les propos discriminatoires, sous toutes les formes ;
  • l’incitation à la consommation de drogues, d’alcool ou de tabac ;
  • les copies de messages privés ou de correspondance (violation du secret de la correspondance) ;
  • la pédophilie ;
  • les citations d’auteurs (extraits de livres, sites…). Toutefois, les analyses et courtes citations sont possibles, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et la source, si elles sont justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées. Plus généralement le contributeur s’engage à respecter les droits de propriété intellectuelle des auteurs ;
  • les contributions ayant la nature de publicités.

Plus généralement, tout contributeur s’engage à respecter des règles de bonnes conduite et s’interdit de :

  • écrire entièrement en langage abrégé ou en majuscules ;
  • publier des messages en plusieurs exemplaires ;
  • mettre en cause des personnes particulières ;
  • publier des petites annonces ;
  • éviter les commentaires à caractère publicitaire ;
  • publier des commentaires hors sujet (par exemple une demande de partenariat, etc..) ;
  • contribuer en associant un lien hypertexte renvoyant vers un site commercial ;
  • utiliser le site de manière abusive ou malhonnête, notamment, sans que cela soit limitatif, en multipliant les messages dans le but d’entraver ou de fausser le fonctionnement de cet espace (phénomènes pollupostage).

Rechercher