Laïcité et loi de 1905| vie-publique.fr | Repères | Politiques publiques

Imprimer

Laïcité et loi de 1905

Dossier mis à jour le 1er.07.2015

Article mis à jour le 1er.07.2015

Aux termes de l’article 1er de la Constitution de 1958, La France est une République laïque. En 2004, le Conseil constitutionnel a précisé le sens de cet article en affirmant que ces dispositions interdisent à quiconque de se prévaloir de ses croyances religieuses pour s’affranchir des règles communes régissant les relations entre collectivités publiques et particuliers.

Malgré cette définition fournie par le Conseil constitutionnel, la laïcité, son contenu, son étendue font régulièrement l’objet de débats dans la vie politique.

L’objet de ce dossier est d’exposer les principaux éléments de la laïcité telle qu’elle est issue de la loi de 1905 concernant la séparation des églises et de l’Etat : le régime de séparation établi entre l’Etat et les cultes mais aussi la reconnaissance de la liberté de conscience et de la liberté religieuse, enfin les relations maintenues entre l’administration et les cultes. La loi de 1905 ne s’applique pas sur l’ensemble du territoire français et les régimes dérogatoires sont également présentés.

Lien vers le haut de page

Mots clés :

Rechercher