| vie-publique.fr |

[ Publicité ]
Imprimer

Education prioritaire : le bilan à 4 ans des réseaux "ambition réussite"

le 17 01 2011 Archives.

Après la mise en place en 2006 des réseaux "ambition réussite" (RAR) constitués autour des collèges et des écoles concentrant difficultés scolaires et sociales, le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’éducation nationale vient de mettre en ligne un rapport daté de juin 2010 présentant un bilan national de ces réseaux en 4 ans d’existence.

Le rapport constate une réduction des écarts entre élèves scolarisés en RAR et les autres, au niveau de la proportion des redoublants et des élèves en retard au collège. Il souligne également une réduction des écarts dans la maîtrise des mathématiques en CM2 et dans les résultats au diplôme national du brevet. Le rapport note néanmoins un maintien des écarts en français en CM2 et même une aggravation des écarts en français et en mathématiques en fin de 3ème. Par ailleurs, le rapport indique que si l’assouplissement de la carte scolaire n’a pas provoqué une ghettoïsation massive des collèges en RAR, il existe localement des situations plus contrastées. En 4 ans, la composition sociale des classes de 6ème des RAR a très peu évolué (constituées au deux tiers d’élèves issus de professions et catégories sociales défavorisées). Des évolutions de la liste des établissements en RAR, en lien avec la politique de la ville, pourraient être nécessaires afin de s’ajuster aux situations.

A la rentrée scolaire 2010, les 253 RAR concernent 253 collèges et 1 690 écoles, soit près de 5 % des collèges publics et des écoles publiques. En tout, ils scolarisent 112 500 collégiens et environ 280 000 écoliers.

Mots clés :

Rechercher