| vie-publique.fr |

[ Publicité ]
Imprimer

Emploi : bilan de 25 ans de politiques d’insertion des jeunes

le 6 11 2008 Archives.

Dans un avis adopté le 22 octobre 2008, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dresse un bilan contrasté des politiques d’insertion des jeunes depuis 25 ans.

Au début des années 1980, la qualification et l’insertion des jeunes ont été présentées comme une obligation nationale. En dépit "des efforts massifs" réalisés (offres diversifiées de formation, contrats aidés, etc.), et malgré des dispositifs sociaux ayant souvent permis d’éviter une exclusion durable, chaque année 117 000 jeunes sortent sans diplôme du secondaire et de plus en plus de diplômés sont confrontés au chômage. Aussi, le CESE recommande la création d’un "service publicService publicActivité d’intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d’une personne publique. On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité). de l’accueil, information et orientation" en charge de la définition des grands axes de l’orientation et de l’animation d’un partenariat avec l’ensemble des acteurs (éducatifs, sociaux, etc.). En matière d’orientation, il préconise de limiter l’afflux des jeunes dans les filières offrant peu de débouchés et d’identifier dans chaque établissement ou université un "référent-entreprise" chargé de créer un lien 20 avec les entreprises locales et de faire évoluer les filières de formation.

Dans une délibération consacrée au projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. généralisant le revenu de solidarité active, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) demande que soit réalisée une étude évaluant les conséquences d’une disposition excluant les moins de 25 ans du RSA.

Rechercher