| vie-publique.fr |

[ Publicité ]
Imprimer

Formation des chômeurs : simplifier les dispositifs et les démarches

le 30 09 2013 Archives.

Le rapport d’évaluation de la politique de formation professionnelle des chômeurs réalisé par l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) a été publié fin septembre 2013. Ce rapport s’inscrit dans le cadre du travail d’évaluation des politiques publiques lancé par le Comité interministériel de modernisation de l’action publique (Cimap) du 18 décembre 2012.

L’Igas constate qu’en dépit d’importants moyens financiers affectés à la formation professionnelle, les chômeurs en bénéficient peu. Alors qu’entre décembre 2005 et décembre 2011, le nombre de chômeurs a augmenté de 19,7%, les entrées en formation de chômeurs ont, elles, diminué de 8,67%. Pour l’Igas, plusieurs obstacles freinent l’accès des chômeurs à une formation : la multitude d’acteurs en présence, des dispositifs de financement trop complexes, des délais d’instruction des demandes trop longs et décourageants, une offre de formation peu lisible et insuffisamment évaluée, etc.

Pour améliorer et accroître la formation des chômeurs, l’Igas préconise d’aborder cette question dès l’inscription à Pôle emploi et de reconnaître la possibilité d’adapter les entrées en formation et les temps de formation à la durée du chômage. Il faut aussi alléger les démarches administratives par la dématérialisation des procédures, simplifier les dispositifs d’aide et de rémunération des chômeurs en formation, faciliter l’autonomie des demandeurs d’emploi par le biais notamment d’un accès grand public au portail "orientation pour tous". Pour clarifier les rôles entre financeurs, acheteurs, prescripteurs et évaluateurs de formation, l’Igas préconise de confier les achats collectifs de formation aux régions et la gestion des dispositifs de financement des formations individuelles à Pôle emploi.

Annoncé par le Président de la République lors de la conférence sociale du 21 juin 2013, le plan de formation d’urgence pour 30 000 chômeurs dans des métiers en tension est en cours de réalisation. Par ailleurs, le 24 septembre 2013, les partenaires sociaux ont entamé un cycle de négociations en vue d’une nouvelle réforme de la formation professionnelle. Le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. souhaite présenter un projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. début 2014.

Rechercher