Glossaire| vie-publique.fr | Repères | Politiques publiques

Imprimer

Glossaire

Archives.

Dossier mis à jour le 21.10.2009

Article mis à jour le 21.10.2009

Bilan de compétences
Le bilan de compétences a pour objet de permettre à tout salarié d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ainsi que ses aptitudes et ses motivations, afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation (Art. L900-2 du Code du travail). Le bilan de compétences ne peut se faire sans le consentement du salarié.

Certificat de qualification professionnelle (CQP)
Mis en place par une branche professionnelle pour répondre à ses besoins spécifiques, il atteste de la maîtrise par un individu de compétences liées à une qualification identifiée par la branche considérée. Le CQP, qui n’a pas de niveau reconnu par l’Etat, n’a de valeur que dans la branche ou le regroupement de branches qui l’a créé. L’élaboration d’un CQP relève d’une décision de la Commission paritaire nationale pour l’emploi (CPNE) de la branche.

Convention de formation
Contrat privé par lequel d’une part une entreprise s’engage à payer une prestation de formation à un organisme de formation déclaré selon le cahier des charges convenu. D’autre part, l’organisme de formation s’engage à ce qu’un ou plusieurs formateurs réalisent une action de formation définie.

Droit Individuel à la Formation (DIF)
Les actions de formation prioritaires dans le cadre de la mise en œuvre du DIF peuvent être déterminées par une convention ou un accord de branche ou d’entreprise. A défaut, les actions de formation éligibles au DIF sont les actions de promotion ou d’acquisition, d’entretien et de perfectionnement des connaissances visées à l’article L.900-2 ou les actions de qualification visées à l’article L900-3. Les actions de formation sont de trois types : actions de promotion ; actions d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances ; actions ayant pour objectif l’acquisition d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle, qualification professionnelle établie par la CPNE (Commission Paritaire Nationale de l’Emploi de la branche) ou qualification professionnelle reconnue dans les classifications d’une convention collective de branche.

Éducation permanente
Principe fondateur de la loi du 16 juillet 1971, intégrant à la fois la formation initiale et la formation professionnelle continue.

Entretien de formation
Entretien réalisé le plus souvent entre un responsable hiérarchique et son collaborateur permettant à ce dernier de faire le point sur les formations qu’il a suivies au cours de l’année et d’identifier ses besoins de formation pour l’année future. Parfois, l’entretien de formation peut être réalisé par le responsable de formation ou un formateur.

Entretien professionnel :
Entretien prévu dans le cadre de l’ANI du 20 septembre 2003 en vue de permettre à chaque collaborateur de faire le point sur ses projets professionnels et ses besoins en formation. L’entretien professionnel peut intégrer l’entretien annuel d’activité ou le compléter.

Formation continue
Ensemble des actions de formation professionnelle postscolaire ayant comme objectif de répondre à l’ensemble des besoins des salariés, et plus largement des actifs, en termes d’adaptation à l’emploi, d’entretien ou de perfectionnement professionnel, de qualification, de reconversion ou de promotion.

Formation continuée
Terme peu usité, qui renvoie à la formation continue, mais en soulignant la continuité du système avec la formation initiale. Expression qui témoigne de la réticence à envisager la formation continue comme un espace autonome, différent ou indépendant du système scolaire.

Formation permanente
Tentative de fusionner l’éducation permanente et la formation continue en un concept mixte, qui demeure hybride et peu usité même s’il exprime une certaine volonté de décloisonnement des deux univers.

Formation tout au long de la vie (FTLV)
Concept européen plus proche de celui d’éducation permanente que de celui de formation continue. Cette approche met l’accent sur l’organisation des temps consacrés à l’acquisition de connaissances nouvelles de l’enfance à l’âge adulte. L’apprentissage (learning) permanent devient un élément de l’identité sociale et citoyenne. Le volet professionnel est un élément parmi d’autres de la FTLV.

Individualisation de la formation
L’individualisation de la formation s’inscrit dans une démarche d’adaptation du système de formation aux besoins de l’apprenant. Elle peut se définir aussi comme une formation sur mesure. L’individualisation désigne la possibilité pour des stagiaires, à partir d’un dispositif de positionnement à l’entrée, d’effectuer des parcours d’apprentissage différents selon leurs besoins et leurs objectifs personnels. Le stagiaire se voit proposer un environnement et un contexte de formation (outils, contenu, mode d’apprentissage, calendrier…) qui s’adaptent à son niveau, ses besoins, ses préférences et lui permettent de progresser à son rythme.

Organisme de formation
Entreprise, institution ou unité au sein d’une entreprise ou d’une institution ayant pour mission principale la conception et la production de formation. Un organisme de formation peut-être externe ou interne à une entreprise ou une institution.

Orientation professionnelle
Démarche d’information d’appui et d’accompagnement aux différents types de mobilité et de changement professionnels. Ce champ recouvre donc plusieurs étapes distinctes : l’information sur les métiers, l’aide au projet professionnel des personnes, la définition d’objectifs de formation en relation avec les choix professionnels des individus.

Qualification professionnelle
Ensemble des savoirs et des compétences qui sous-tendent l’exercice d’un emploi tel que défini et classé au sein d’une convention collective ou tout autre cadre contractualisé. La qualification correspond à une définition stable (standard) d’un emploi donné, d’un métier ou d’une profession à l’intérieur d’un cadre fonctionnel ou hiérarchique ; elle se réfère aux pré-requis pour débuter dans ce métier.

Titre professionnel
Dénomination de certains diplômes professionnels délivrés par d’autres ministères que ceux de l’Education nationale ou de l’Agriculture. Le ministère chargé du travail et de l’emploi possède le panel le plus large et le plus connu de titres professionnels spécifiques. Ils sont élaborés par l’Agence française pour la formation professionnelle (AFPA) et préparés par cet organisme ainsi que par des centres agréés.

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)
Les personnes concernées par le dispositif sont les salariés, les demandeurs d’emploi, les non salariés ou les bénévoles : les personnes du secteur privé ou public. La VAE. ne peut se faire qu’avec le consentement du salarié. Le congé de VAE est mis en place pour les salariés selon les modalités correspondant à celles du congé de bilan de compétences.

Lien vers le haut de page

Rechercher