[ Publicité ]

Flux migratoires et codéveloppement| vie-publique.fr | Repères | Politiques publiques

Imprimer

Flux migratoires et codéveloppement

Archives.

Dossier mis à jour le 26.03.2007

Article mis à jour le 19.03.2007

Par rapport pays européens, seule l’hostilité totale de Nicolas Sarkozy à des procédures de régularisations globales le différencie de certains de ses homologues de l’Union européenne. La tendance à contrôler, orienter et restreindre l’entrée des étrangers, est pratique courante dans les différents pays de l’UE. L’Assemblée nationale le souligne dans son rapport d’information sur la politique européenne d’immigration : « les orientations de la politique française d’immigration s’inscrivent dans un cadre européen et correspondent à des tendances observées dans l’ensemble de l’Union européenne : développer l’immigration choisie et améliorer l’intégration des ressortissants de pays tiers ; lutter avec fermeté contre l’immigration clandestine ; renforcer notre coopération avec les pays d’origine et de transit, dans une perspective de codéveloppement. »

Le codéveloppement , concept revendiqué par Sami Naïr dès 1997 n’a, selon lui, jamais été mis en place. Fondé sur le financement de microprojets, une relative liberté de circulation pour certaines catégories de populations, il ne doit pas servir à masquer l’expulsion des illégaux. Le codéveloppement constitue, selon Brigitte Girardin , ministre déléguée, à la Coopération, au Développement et à la Francophonie, « une approche nouvelle, originale, portée par la France, et qui permet d’établir un lien entre politiques d’immigration et politiques de coopération. Il s’agit bien d’un complément indispensable à notre politique d’immigration, qui rend celle-ci non seulement acceptable mais profitable pour nos partenaires du Sud. En changeant ainsi d’échelle, nos idées continueront à progresser, mais surtout l’immigration pourra bien profiter à tout le monde ». C’est aussi une des pistes que le ministre de l’Intérieur souhaite développer pour l’avenir mais qui suscite le plus grand scepticisme de la part des différents acteurs engagés dans la lutte de défense des migrants.

Lien vers le haut de page

Mots clés :

Rechercher