Les jeunes dans la société| vie-publique.fr | Repères | Politiques publiques

Imprimer

Les jeunes dans la société

Archives.

Dossier mis à jour le 1er.10.2005

Article mis à jour le 8.09.2005

Les difficultés éprouvées par les jeunes, leurs comportements sociaux dans une société caractérisée par la montée de la violence et traversée par des systèmes de normes constamment renouvelées, se reflètent dans leurs rapports avec l’environnement institutionnel et singulièrement avec la Justice.

JPEG - 20.1 ko
Famille et pouvoirs publics sont parmi les principaux vecteurs de socialisation des jeunes
© dF photo Pasquiers/Le Bar Floréal

Réflexion engagée par le Commissariat général du Plan sur le thème « Jeunes et politiques publiques », le rapport de la Commission présidée par Dominique Charvet, "Jeunesse, le devoir d’avenir", se propose "d’éclairer les pouvoirs publics - nationaux et locaux -, les acteurs économiques et sociaux, les familles sur les choix collectifs et les politiques publiques qui conditionnent la vie des jeunes".

Parmi les acteurs de la socialisation des mineurs, la famille constitue un premier relais. Un certain nombre de dispositifs existent pour soutenir, responsabiliser et sanctionner les parents. L’école joue un rôle également considérable : elle est le lieu révélateur des difficultés en même temps que l’instance privilégiée pour les traiter.

JPEG - 23.5 ko
Bezons (95). Stage de graphisme organisé par la ville.
© La Documentation française

Outre l’enquête nationale de l’INSERM sur les adolescents réalisée en 1993 et régulièrement réactualisée en partenariat avec le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’Éducation nationale, l’unité 472 de l’INSERM (Epidémiologie et Biostatistique - Équipe Santé de l’Adolescent) étudie les troubles et les conduites à risque des adolescents, les pratiques de soins et les actions de prévention. La santé des enfants et des adolescents est également le thème principal du Rapport annuel du Défenseur des enfants en 2002.

Dans le prolongement de cette analyse des rapports souvent conflictuels entre jeunes et institutions, les responsabilités collectives et institutionnelles dans la prévention et le traitement de la délinquance juvénile sont évoquées par différents intervenants dans les douze séries d’auditions menées du 6 mars au 29 mai 2002 par la Commission d’enquête du Sénat sur la délinquance des mineurs.

Lien vers le haut de page

Mots clés :

Rechercher