[ Publicité ]

35 ans d’expérimentations| vie-publique.fr | Repères | Politiques publiques

Imprimer

35 ans d’expérimentations

Archives.

Dossier mis à jour le 6.11.2006

Article mis à jour le 6.11.2006

JPEG - 5.5 ko
Aujourd’hui la politique de la ville vise une meilleure insertion des quartiers périphériques dans la ville
© La Documentation française Photo : Gilles Larvor/Vu

La politique de la ville comprend l’ensemble des actions visant à lutter contre les phénomènes d’exclusion des populations urbaines défavorisées. La politique de la ville s’intéresse aux quartiers en crise.

Depuis ses prémisses dans les années 70 jusqu’au émeutes urbaines de novembre 2005, la politique de la ville est restée une "politique incertaine" (Marie-Christine Jaillet, 2000) quant à l’objet qu’elle se donne, aux perspectives qui sont les siennes, à son statut dans l’action publique. Le rappel de son histoire fait apparaître une série d’oscillations : du quartier à l’agglomération, d’un Etat animateur, voire autoritaire, à l’effacement de l’Etat au profit des maires, d’une politique d’exception à une politique à visée d’abord pédagogique, du développement auto-centré du quartier à sa remise à hauteur de la norme environnante.

Néanmoins, des constantes se dégagent sur la même période. La politique de la ville est d’abord une politique contractuelle, une politique globale embrassant tous les aspects de la vie quotidienne et une politique interministérielle. Son champ d’application concerne quatre domaines majeurs développés dans ce dossier : la rénovation urbaine, la sécurité et la prévention de la délinquance, le développement social et culturel des quartiers, enfin le développement de l’emploi et la revitalisation économique de ces même quartiers.

Lien vers le haut de page

Mots clés :

Rechercher