Comment le président de la République peut-il déclencher le "feu nucléaire" ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

Imprimer

Comment le président de la République peut-il déclencher le "feu nucléaire" ?

le 19 04 2017

Illustration Doc'en Poche - Entrez dans l'actu

Chaque semaine, une question extraite de la collection Doc' en poche « Entrez dans l'actu » sur des sujets d'actualité pour démêler le vrai du faux.

Depuis un poste de commandement (PC)

Le PC « Jupiter » est le poste de commandement à partir duquel le président donnerait l’ordre de mise à feu. Il est installé à l’Élysée. Lorsqu’il se déplace à l’étranger, le président dispose d’un PC léger et mobile. Il peut ainsi déclencher le « feu nucléaire » à partir de n’importe quel endroit du monde. Lors de la passation de pouvoirs, le président transmet à son successeur les codes pour la mise à feu.

Seul le président peut donner l’ordre

L’ordre d’engagement des forces nucléaires peut être donné uniquement par le chef de l’État qui est le chef des armées et le président du Conseil de défense et de sécurité nationale. C’est pourquoi on parle parfois de « monarchie nucléaire ». Le Premier ministre doit s’assurer que le président dispose en toutes circonstances des moyens de donner cet ordre. Le chef d’état-major des armées contrôle son exécution. Enfin, seul le chef de l’État peut donner l’ordre de procéder à des essais nucléaires.

Dissuader pour éviter la guerre

Cette situation est le fruit de la politique de dissuasion nucléaire développée par le général de Gaulle et reprise par ses successeurs. Il s’agit de disposer d’une force de frappe nucléaire suffisamment forte pour dissuader un ennemi potentiel d’attaquer la France.

La force de dissuasion en quelques dates

>>>

Un « privilège » présidentiel contesté à l’origine

>>> Lors d’une séance de questions à l’Assemblée, le 24 avril 1964, Paul Coste-Floret et François Mitterrand contestent l’attribution au chef de l’État de cette prérogative. Ils se fondent sur l’article 34 de la Constitution, selon lequel la loi, et donc le ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat., fixe les principes fondamentaux de l’organisation de la défense, et l’article 21 qui fait du Premier ministre le responsable de la défense nationale. Le Premier ministre, Georges Pompidou, leur répond que la dissuasion reposant sur la crédibilité de la menace, seul le président élu au suffrage universelSuffrage universelDroit de vote accordé à tous les citoyens majeurs. a une autorité suffisante pour la mettre en œuvre. Ce rôle n’est plus contesté depuis.

La dissuasion selon Mitterrand

>>> « La pièce maîtresse de la dissuasion, c’est le chef de l’État, c’est moi. »

Mots clés :


Extrait de :"Le président de la République en 30 questions", Isabelle Flahaut, Philippe Tronquoy (2017), disponible à La Documentation française

Consulter toutes les questions

Rechercher