Résultats de recherche | Vie Publique

487 résultats pour votre recherche "Femme"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 1 - Rapport d'information fait au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur « Les actes du colloque sur les mariages forcés et les crimes dits d'honneur » organisé le lundi 8 mars 2010 à l'occasion de la Journée internationale de la femme 

    16/04/2010

    La lutte contre les violences envers les femmes ayant été érigée en "grande cause nationale pour 2010" par le Gouvernement, la délégation aux droits des femmes du Sénat a souhaité aborder la question des mariages forcés et des crimes d'honneur en leur consacrant un colloque. Organisé le 8 mars 2010, à l'occasion de la journée internationale de la femme, celui-ci a permis à des chercheurs, à des responsables associatifs, aux représentants du ministère de la justice et du ministère des affaires étrangères, ainsi qu'à des personnalités étrangères engagées dans la lutte en faveur du droit des femmes, de confronter leurs points de vue sur la réalité de ces pratiques, et d'engager, avec les membres de la délégation, un dialogue sur les moyens de les contrer, et d'apporter un soutien à ceux et à celles qui en sont les victimes.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 2 - La toxoplasmose en France chez la femme enceinte en 2003 : séroprévalence et facteurs associés

    15/08/2007

    La toxoplasmose congénitale est potentiellement mortelle pour le foetus. Lors de la grossesse, la mère peut s'infecter par ingestion de viande parasitée insuffisamment cuite, de crudités mal lavées, ou par ingestion d'oocystes présents sur les mains souillées. La prévention de la toxoplasmose congénitale, en France, impose aux femmes enceintes séronégatives une surveillance sérologique de la déclaration de grossesse jusqu'à l'accouchement. La prévalence de la toxoplasmose chez la femme enceinte était de 54,3 % lors de l'enquête nationale périnatale de 1995. Lors de l'enquête réalisée en 2003, sur un échantillon de 15108 femmes, la prévalence était de 43,8 %. Ce rapport présente les méthodes d'investigation, les échantillons étudiés, les résultats des tests pratiqués, la séroprévalence de la toxoplasmose selon les caractéristiques des femmes (âge, origine) et selon les régions. Il établit des comparaisons avec les données de l'enquête faite en 1995.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 3 - L'égalité professionnelle homme- femme dans la Fonction publique

    09/03/2011

    Mme Françoise Guégot, députée de Seine-Maritime, a été chargée par le Président de la République d'une mission visant à proposer des actions concrètes pour améliorer la situation des femmes dans la Fonction publique et surmonter les inégalités. En dépit d'un certain nombre de mesures favorables à l'égalité professionnelle hommes-femmes dans la Fonction publique et d'une forte féminisation, l'auteur note une persistance des inégalités, particulièrement dans les niveaux de rémunérations et l'accès des femmes aux emplois de direction. Après avoir recensé des mesures mises en place à l'étranger en faveur de l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, le rapport présente, à partir des auditions réalisées pour cette mission, une synthèse des propos autour de huit focus : le recrutement ; la formation professionnelle ; les parcours et les évolutions de carrière ; l'accès des femmes aux postes à responsabilité ; la politique de rémunération ; l'articulation vie professionnelle - vie privée ; le travail à temps partiel ; la communication et la sensibilisation à la mixité et à l'égalité professionnelle. L'auteur émet enfin six propositions pour améliorer l'égalité professionnelle, portant sur le déroulement de la carrière, l'accès des femmes aux postes de direction ou encore la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 4 - Réflexions et propositions sur la première année des études de médecine, d'odontologie, de pharmacie et de sage- femme : L1 Santé

    26/02/2008

    La mission confiée au Professeur Jean-François Bach avait pour objectif de proposer des solutions pour lutter contre l'échec massif des étudiants en fin de première année de médecine (de l'ordre de 80% d'une promotion). Les propositions du rapport ont pour objectif de créer les conditions d'une meilleure orientation des étudiants qui s'inscrivent en première année de médecine, de diminuer le taux de redoublement par une réorientation efficace des étudiants grâce à l'ouverture de nouvelles passerelles au sein de l'université, et enfin de trouver les modalités d'un élargissement des passerelles déjà existantes et permettant d'intégrer un cursus médical après une première formation.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 5 -  Femme , j'écris ton nom... : guide d'aide à la féminisation des noms de métiers, titres, grades et fonctions

    31/12/1999

    Guide de plus de 2000 entrées masculin/féminin aidant à trouver et former des termes féminins en un temps où les femmes accèdent à tous les secteurs d'activité et à tous les niveaux de responsabilité. Les dénominations au féminin, déjà en progression constante, reflètent l'évolution de la société.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 6 - Rapport d'information fait au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur l'activité de la délégation aux droits des femmes de juillet 2017 à juillet 2018

    19/07/2018

    Le présent rapport propose un bilan de l’activité de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes de juillet 2017 à juillet 2018 : activité législative, travaux d’évaluation et de contrôle, développement des relations internationales, européennes et institutionnelles, mobilisation des nouveaux outils de communication et de consultation.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 7 - Rapport d'information fait au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur la réforme des institutions et la révision constitutionnelle

    17/07/2018

    La délégation a souhaité apporter sa contribution au débat sur la révision constitutionnelle et la réforme des institutions, annoncées depuis le Congrès du Parlement du 3 juillet 2017 et présentées le 4 avril 2018. La délégation revient tout d’abord sur la place accordée au principe d’égalité entre les femmes et les hommes dans la Constitution. Elle rappelle l’importance de placer ce principe au coeur de la Constitution, à l'article premier qui représente la « carte d'identité constitutionnelle » de la France. Dix-neuf ans après la révision constitutionnelle de 1999 qui a fait entrer dans la loi fondamentale l'objectif d'« égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives », la délégation effectue ensuite un bilan de la parité en politique, dans l'esprit de la rencontre organisée au Sénat avec des élues locales, le 8 mars 2018. Enfin, la délégation a considéré que la révision constitutionnelle et la réforme des institutions qui en est le corollaire invitaient à une réflexion sur son avenir au sein du Sénat. Ce rapport est donc assorti de dix conclusions : cinq recommandations pour revaloriser les principes d'égalité femmes-hommes et de parité dans le cadre de la réforme des institutions ; cinq propositions pour renforcer l'ancrage institutionnel de la délégation aux droits des femmes.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 8 - Rapport d'information fait au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur le projet de loi constitutionnelle pour une démocratie plus représentative, responsable et efficace

    20/06/2018

    La délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes s’est saisie du projet de loi constitutionnelle pour une démocratie plus représentative, responsable et efficace, déposé le 9 mai 2018 à l’Assemblée nationale. Le rapport présente sept recommandations qui visent à affirmer l’égalité entre les femmes et les hommes dans la Constitution.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 9 - Rapport d'information fait au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur le projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes

    14/06/2018

    La délégation aux droits des femmes a souhaité centrer son programme de travail, pour la session 2017-2018, sur le sujet des violences faites aux femmes. A la suite d'un rapport d'information intitulé Prévenir et combattre les violences faites aux femmes : un enjeu de société , adopté le 12 juin 2018 et qui aborde ce sujet dans sa globalité - violences sexuelles, violences intrafamiliales, harcèlement, notamment en ligne… - la délégation a souhaité, par le présent rapport, apporter sa contribution au débat sur le projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Ce rapport d'information pose notamment la question de l'adaptation de la définition pénale du viol lorsqu'il est commis par des personnes majeures sur de très jeunes victimes. Il est assorti de 22 recommandations pour mieux défendre les enfants contre les prédateurs sexuels, renforcer la protection des victimes de violences sexuelles, avec une attention particulière pour les femmes en situation de handicap, créer un délit autonome d'agissement sexiste et améliorer la prévention des violences.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 10 - Rapport d'information fait au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur les violences faites aux femmes 

    12/06/2018

    Le présent rapport d'information, adopté à l'unanimité le 12 juin 2018, expose dix constats et points de vigilance en matière de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes et expose 36 recommandations, formulées autour de sept priorités : affiner la connaissance statistique des violences faites aux femmes et évaluer leur coût pour la société ; renforcer la prévention de ces violences, plus particulièrement par l'organisation effective des séances d'éducation à la sexualité prévues par le code de l'éducation ; améliorer l'accueil et la prise en charge des victimes, notamment par un accompagnement psychologique adapté ; mieux garantir la répression pénale des violences : à cet égard, la délégation a exprimé les plus vives réserves sur la correctionnalisation des viols ; assurer une meilleure protection des plus jeunes victimes : il s'agit, entre autres pistes de réflexion, d'allonger le délai de prescription de l'action publique de vingt à trente ans, d'instaurer un seuil d'âge en-deçà duquel toute relation sexuelle entre un mineur et un adulte serait interdite, et de prendre en compte les violences au sein des couples dits « non-cohabitants » ; continuer le combat contre les violences intrafamiliales, par un effort sensible dans tout le territoire, y compris dans les Outre-mer, en matière de mise à l'abri et d'hébergement des victimes, et par diverses évolutions susceptibles d'améliorer le traitement judiciaire de ces violences ; renforcer la lutte contre le harcèlement sexuel au travail, en poursuivant les efforts d'information et de sensibilisation et en améliorant l'indemnisation des victimes.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - Suivant