Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

La Commission européenne favorable à l’ouverture des négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie

le 7 juin 2019

Cinq pays sont, à l’heure actuelle, candidats à l’adhésion à l’Union européenne (UE). La Turquie, le Monténégro, la Serbie ont commencé les négociations d’adhésion respectivement en 2005, 2012 et 2014. L’Albanie et la Macédoine du Nord attendent toujours le feu vert pour débuter les pourparlers. La République du Kosovo et la Bosnie-Herzégovine, pour leur part, ont le statut de candidat potentiel.

Le bilan annuel de la politique d’élargissement

Une fois par an, la Commission européenne dresse un bilan des progrès accomplis par les pays partenaires dans la mise en œuvre des réformes préconisées en vue d’une adhésion à l’UE. Les rapports annuels 2018, publiés le 29 mai 2019, font le point sur la situation politique, économique et sociale. Un document de synthèse présente parallèlement un aperçu global de la politique européenne d’élargissement et les défis qui se posent.

En février 2018, la Commission a renouvelé et renforcé son engagement dans les Balkans en présentant une stratégie intitulée "Une perspective d’élargissement crédible ainsi qu’un engagement de l’Union européenne renforcé pour les Balkans occidentaux". Il s’agissait de donner de nouvelles impulsions pour accélérer les réformes dans ces pays. L’objectif de l’UE est triple :

  • renforcer la stabilité des États des Balkans en proie à des tensions nationales, litiges territoriaux et fragilités institutionnelles ;
  • donner des gages aux pays de la région que leurs efforts paieront ;
  • conforter l’ancrage européen de la région, notamment face à la présence de puissances comme la Chine ou la Russie.

Vers l’ouverture de négociation avec la Macédoine du Nord et l’Albanie

La Commission constate que certains pays ont fait des progrès notables. Dans d’autres, l’élaboration et la mise en pratique des réformes demeurent difficiles.

Elle se prononce en faveur du lancement des négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord, pays qui ont réalisé des transformations concrètes.

La Macédoine du Nord a trouvé, en juin 2018, un accord sur l’appellation du pays, après une bataille politique de 27 ans avec la Grèce, débloquant ainsi son processus d’adhésion. Elle a également continué son programme de réformes (rétablissement des contre-pouvoirs et de l’état de droit, lutte contre la corruption, etc.).

L’Albanie, de son côté, a fait preuve de détermination dans la mise en oeuvre des réformes demandées par l’UE. Une dynamique de changement est en cours qui concerne, entre autres, le professionnalisation et la transparence des procédures de recrutement dans la fonction publique et la lutte contre la culture et le trafic de drogues.

Le Conseil examinera les recommandations de la Commission et prendra les décisions sur les prochaines étapes du processus d’adhésion.

Mots clés :

Rechercher