Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Départements : quasi-stabilité des dépenses sociales en 2017

le 7 mars 2019

Dans une étude publiée le 14 février 2019, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) dresse le bilan des dépenses sociales des départements pour l’année 2017. L’augmentation des dépenses totales nettes (37,5 milliards d’euros) se limite à 0,4% alors que la progression était de +3% en 2014, +2% en 2015 et +1,3% en 2016. L’aide sociale départementale représente 65% du budget global des départements.

Baisse des dépenses consacrées au RSA

Premier poste (31%) du budget social du département, les dépenses consacrées au revenu de solidarité active (RSA) enregistrent pour la première fois une baisse de 1,4% par rapport à 2016. De 2013 à 2016, l’augmentation annuelle était de plus de 5,3%.

La baisse du nombre de bénéficiaires du RSA en 2017 (45 260 allocataires de moins par rapport à 2017) explique cette évolution des dépenses, toutefois atténuée les revalorisations du montant du RSA.

Hausse modérée des autres dépenses sociales

L’aide sociale versée aux personnes handicapées représente 21% du budget départemental. En 2017, les dépenses s’élèvent à 7,7 milliards d’euros, soit une hausse modérée de 1,4% par rapport à 2016 et de 10,6% depuis 2013. L’aide aux handicapés qui concerne 520 000 personnes est le poste budgétaire qui contribue le plus (55%) à la croissance des dépenses brutes sociales des départements en 2017.

Les dépenses nettes de la protection de l’enfance augmentent légèrement comme les années précédentes, de 1,4% par rapport à 2016. Les placements d’enfants en établissement mobilisent plus de la moitié des dépenses brutes de l’aide sociale à l’enfance (ASE), les placements en famille d’accueil un quart des dépenses.

Parmi les dépenses sociales en faveur des personnes âgées, ce sont les dépenses brutes pour l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile qui augmentent le plus (+2,7% par rapport à 2016). Cette augmentation est une conséquence de l’entrée en vigueur de la loi d’adaptation de la société au vieillissement.

Mots clés :

Rechercher