Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Éducation prioritaire : 80 territoires labellisés "cités éducatives"

le 17 septembre 2019

Le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. vient de labelliser 80 "cités éducatives" dans toute la France. Ces territoires vont bénéficier de moyens supplémentaires afin d’améliorer la réussite scolaire des jeunes des quartiers défavorisés.

Qu’est-ce que le label "cité éducative" ?

Issues du rapport Borloo sur la politique de la ville, les "cités éducatives" sont un nouveau dispositif national destiné à renforcer les prises en charges éducatives des jeunes de 3 à 25 ans, pour les accompagner depuis leur plus jeune âge jusqu’à l’insertion professionnelle.

Dans chacune de ces cités, il s’agit de construire un projet éducatif à une échelle plus large que celle de l’école en mobilisant tous les acteurs qui interviennent dans le quotidien des jeunes : parents et associations, enseignants, éducateurs sportifs, travailleurs sociaux, médecins, espaces culturels, entreprises, etc. Cette alliance éducative doit permettre de lutter contre les inégalités sociales et d’améliorer la réussite scolaire dans les quartiers les plus sensibles.

Expérimenté à Grigny (Essonne) en 2017, le dispositif est étendu à la rentrée 2019 à 80 grands quartiers prioritaires ayant des dysfonctionnements urbains importants et sans mixité scolaire. La liste de ces territoires labellisés "cités éducatives" a été dévoilée le 5 septembre 2019.

Ce projet se décline en 3 axes :

  • conforter le rôle de l’école avec des actions en faveur de la mixité sociale et de l’accompagnement des élèves (carte scolaire et renouvellement urbain, innovation pédagogique, orientation, soutien scolaire, etc.) ;
  • assurer la continuité éducative dans le temps périscolaire (ouvrir des places de crèche, encourager la pratique sportive et culturelle, favoriser une meilleure implication des parents dans la scolarité de leurs enfants) ;
  • ouvrir le champ des possibles en facilitant la découverte des métiers, du numérique, des voyages linguistiques, ou encore l’ouverture culturelle et citoyenne (service civique, actions d’entraide et de solidarité, participation à la vie de la cité).

100 millions d’euros pour les 80 cités éducatives

L’État accompagne les territoires qui ont obtenu ce label avec plus de 100 millions d’euros engagés sur les trois prochaines années (2020, 2021 et 2022). Ces cités éducatives se partagent une enveloppe de 34 millions d’euros par an pour financer des actions scolaires et périscolaires.

Elles peuvent également bénéficier d’un "fonds de la cité éducative" de 30 000 euros par collège, alimenté à parts égales par les ministères chargés de l’éducation nationale et de la ville.

Le gouvernement a annoncé un premier versement de 100 000 euros pour chaque territoire labellisé dès le mois de septembre.

Mots clés :

Rechercher