Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Frontex : 10 000 garde-frontières en 2027

le 25 avril 2019

Le Parlement européenParlement européenInstitution de l’Union européenne représentant les citoyens des États membres a approuvé, le 17 avril 2019, le renforcement de l’Agence du corps européen de gardes-frontières et de garde-côtes (Frontex) en la dotant d’un corps permanent de 10 000 garde-frontières et garde-côtes à l’horizon 2027.

La réforme de l’agence Frontex

Dans le cadre de l’élaboration d’une politique migratoire européenne, la Commission européenne a prévu de doter l’Agence Frontex de son propre outil opérationnel et de davantage de personnel.

Voté à une large majorité, le texte prévoit que les effectifs de l’agence vont passer d’un peu plus de 2 000 agents aujourd’hui, dont 1 500 mis à disposition par les États membres, à 10 000 agents permanents en 2027. Ce nouveau corps permanent aura pour mission, à la demande d’un État, d’assurer le contrôle des frontières, la gestion des migrations et la lutte contre la criminalité transfrontalière.

Dotée d’un budget renforcé, l’agence Frontex pourra acquérir ses propres navires ou avions. Dans le cadre de ce nouveau dispositif, une réserve de réaction rapide sera créée pour répondre aux interventions urgentes. Par ailleurs, Frontex pourra conclure de nouveaux accords allant au-delà de la limitation actuelle aux pays du voisinage de l’UE.

La gestion des frontières extérieures de l’Union européenne

Créée en 2004, l’agence Frontex, basée à Varsovie, reposait jusqu’alors sur le volontariat. Or, les États membres de l’Union ont tendance à ne proposer des personnels et matériels que pour certains lieux ou à certaines périodes. Dépendant de la bonne volonté individuelle des gouvernements nationaux, l’agence a eu des difficultés pour faire face à la pression migratoire vers l’Europe, notamment lors de la crise de 2015-2016.

Le renforcement de Frontex soulève cependant des inquiétudes en Espagne, en Italie, en Grèce et en Hongrie qui craignent que leur souveraineté soit menacée.

Rechercher