Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Union européenne - ACP (Afrique Caraïbes Pacifique) : vers un nouvel accord

le 3 octobre 2019

Les bases d’un nouvel accord de partenariat entre les États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et l’Union européenne (UE) viennent d’être posées. Ce partenariat réunit plus d’1,5 milliard de personnes au sein de 107 pays.

Les discussions engagées par la diplomatie européenne, depuis le mois de septembre 2018, ont pour finalité de perpétuer l’esprit de l’accord signé à Cotonou en 2000 qui expire au 31 décembre 2019.

L’état des négociations

Les premiers échanges diplomatiques ont permis de fixer le cadre global de la relation à venir. Ce cadre repose sur deux piliers :

  • la construction d’un socle commun de principes et de valeurs qui couvrent les dispositions générales, la coopération internationale, les moyens de coopération, le cadre institutionnel et les dispositions finales ;
  • la définition, au sein de l’accord, de trois partenariats régionaux (UE-Afrique, UE-Caraïbes, UE-Pacifique).

Les priorités stratégiques définis dans le socle commun concernent principalement la poursuite de la politique d’aide au développement de l’UE et l’élimination de la pauvreté, la réalisation des objectifs du Programme de développement durableDéveloppement durableDéveloppement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. à l’horizon 2030, la promotion des droits de l’homme et des libertés fondamentales, la gestion des problèmes de mobilités, le soutien de la transition énergétique.

Les trois piliers régionaux constituent une innovation en termes de gouvernance. Les trois régions gèreront elles-mêmes les partenariats régionaux, qualifiés de "flexibles" par la Commission européenne. Par ailleurs, ce découpage permet d’intégrer plus d’acteurs à la fois dans les négociations de l’accord et dans la conduite des projets du futur partenariat.

Retour sur 44 années de coopération

Le groupe des États ACP s’est formé en 1975. Les pays ACP nouent très vite des relations politiques et économiques avec la Communauté économique européenne avec la signature de la convention de Lomé (I) la même année. Suivent les conventions de Lomé II à IV jusqu’en 2000. L’enjeu principal de ces accords est de tisser des relations commerciales.

L’accord de Cotonou, entré en vigueur en 2003, puis révisé en 2005, ancre la position de l’Union européenne sur la question du développement des pays de l’ACP. La lutte contre la pauvreté et l’aide aux investissements font figure de nouvelle priorité.

Dans le futur accord, la Commission européenne entend aller "au-delà de la dimension traditionnelle du développement".

Mots clés :

Rechercher