Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Projet de loi organique portant modification du statut d’autonomie de la Polynésie française

le 16 avril 2019

Où en est-on ? examen_projet

Le projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. a été adopté en en première lecture, avec modifications, par l’Assemblée nationale le 11 avril 2019.

Présenté au Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 12 décembre 2018 par Mme Annick Girardin, ministre des outre-mer, il avait été adopté en première lecture, avec modifications, par le Sénat le 19 février 2019.

La procédure accélérée a été engagée par le GouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. le 12 décembre 2019.

De quoi s'agit-il ?

Comme convenu dans le cadre de l’accord pour le développement de la Polynésie française, signé le 17 mars 2017, le projet de loi organiqueLoi organiqueCatégorie de lois, prévues par la Constitution, dont l’objet est de préciser les conditions d’application de la Constitution. met à jour la loi organique du 27 février 2004 portant statut d’autonomie de la Polynésie française.

Il confirme la reconnaissance, par l’État, de la contribution de la Polynésie française au développement de la capacité de dissuasion nucléaire et rappelle que ses conséquences sanitaires doivent être indemnisées et la reconversion de l’économie polynésienne accompagnée à la suite de la cessation des essais nucléaires.

Le texte élargit le périmètre des organisations internationales auxquelles la Polynésie française peut adhérer.

Ce projet corrige les points du statut qui posaient des difficultés concrètes dans le fonctionnement des institutions locales (délégation de signature, types de conventions soumises à l’Assemblée, etc.).

Le projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. organique autorise la Polynésie française à créer des sociétés publiques locales, à participer à des syndicats mixtes ouverts et à créer des autorités administratives indépendantes dans tous les domaines relevant de sa compétence.

En première lecture le Sénat adopte des amendements permettant à l’assemblée et au gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. de la Polynésie française d’émettre un avis dans un délai d’un mois ou de quinze jours en cas d’urgence sur des projets de loi, d’ordonnance ou décret ayant un impact sur les dispositions applicables en Polynésie française. Les saisines seront transmises par voie électronique.

Les travaux préparatoires et études d'impact

Les évaluations

Aucun document identifié sur les sites publics.
Vous pouvez nous faire part d'une suggestion en adressant un message à "panorama des lois - liens"

Le processus législatif

Rechercher