Conservateurs de musées et politiques culturelles

Temps de lecture > 30 minutes

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Culture et de la Communication

Disponible en ligne et en Librairie au format :

Format pdf

Commander en ligne

Vous souhaitez référencer votre librairie ? Contactez-nous

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le développement spectaculaire du secteur des musées depuis quatre décennies interroge leur place au sein des politiques publiques locales et nationales. À travers une double approche historique et sociologique cet ouvrage retrace l'histoire méconnue des musées de collectivités territoriales. Il révèle que les conservateurs ont été les principaux artisans de leur renouveau dès le début du XXe siècle. En assurant la diffusion de nouvelles normes muséographiques ces professionnels ont transformé en profondeur le cadre de référence de l'État. Ils ont contesté le modèle traditionnel du musée de Beaux-Arts réhabilité le rôle social des musées et assuré leur ancrage territorial. Par-delà le secteur culturel cet ouvrage convie ainsi à une réflexion sociologique sur le rôle des groupes professionnels dans la mise en oeuvre de l'action publique.

Revenir à la navigation

Sommaire

Sommaire

  • Remerciements
  • Préface
  • Introduction

Chapitre premier.

Le renouveau des musées de province de l'entre-deux-guerres
à la fin des Trente Glorieuses

  • Les musées dans la première moitié du XXe siècle : héritages et nouveautés
    • Un fonctionnement hérité du XIXe siècle
    • Les changements scientifiques et administratifs, des années 1920 à la Libération
  • Les Trente Glorieuses : une discrète modernisation
    • Un investissement conjoint des villes et de l'État
    • Les musées de province sous tutelle
    • De « nouveaux » professionnels pour les musées

Chapitre 2.

La « fièvre » des musées ou lorsque les revendications locales
colorent les politiques nationales

  • Des années 1970 à nos jours : les musées portés par les revendications locales
    • Les collectivités au service de la culture et des musées
    • Conservateurs militants et vocation sociale des musées : le mouvement de la « nouvelle muséologie »
  • L'infléchissement de la politique étatique
    • L'État accompagnateur des politiques locales (1970-1990)
    • Depuis les années 1990 : vers une contractualisation des relations État-collectivités
    • La réforme de la DMF et la généralisation du projet scientifique et culturel

Chapitre 3.

Diriger les musées et administrer la culture : les défis contemporains

  • Diriger les musées dans un environnement institutionnel renouvelé
    • Le poids croissant de la gestion administrative : standardisation des procédures et émiettement du travail
    • Les habits neufs de la bureaucratie culturelle : un contexte décisionnel plus complexe
  • Les réponses professionnelles aux changements institutionnels : mise en réseau des musées et « compétences relationnelles » des conservateurs
    • Accroître les opportunités de collaboration : du bon usage des liens faibles et des liens forts
    • Trouver la bonne distance et concilier les différents registres d'aide : la maîtrise de l'interaction
    • Contrôler les relations avec les élus et préserver la définition du service culturel
    • Gérer les contraintes spatiales et temporelles des musées

Conclusion

  • Musées, conservateurs et politiques culturelles : une histoire entremêlée
  • Quand le local « définit » le national : retour sur les politiques publiques de la culture
  • Les conservateurs de musées et l'État : des relations interdépendantes
  • Les compétences relationnelles des conservateurs : un outil au service des musées et de la régulation de l'action publique

Bibliographie

Annexes

Index des principaux noms cités

Revenir à la navigation

Fiche technique

Élément(s) commun(s) à tous les formats

Sous-titre(s) : L'impulsion territoriale

Éditeur(s) : La Documentation française

Format PDF

EAN : 9782110100696

Format ePub

EAN : 9782110100689

Revenir à la navigation