Extrémisme violent et désengagement de la violence

Parution :

Auteur(s) moral(aux) : Institut national des hautes Études de la Sécurité et de la Justice

Extrémisme violent et désengagement de la violence - Cahiers de la sécurité et de la justice 46

Disponible en ligne et en boutique au format :

Format pdf

Commander en ligne

Vous souhaitez référencer votre librairie ? Contactez-nous

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

L’extrémisme  violent est  diversifié et multiforme. La  notion d’extrémisme  violent   recouvre bien plus que l’atteinte à la vie ou à l’intégrité physique des personnes et la destruction de leurs biens. Elle englobe  aussi, les   violences sexuelles   et   les   autres   violations   des   droits   de l’homme.   Qui plus est,  les  groupes et cellules extrémistes se créent et se fragmentent  presque  continuellement, et leurs tactiques et stratégies  évoluent   sans   cesse.  Les attaques  terroristes qui se sont succédé  ont mis particulièrement en lumière la radicalisation islamiste qui a conduit les autorités à trouver des réponses qui portent en premier lieu sur un plan sécuritaire et pénal mais également, pour tenir compte de la globalité du phénomène, sur la prévention et une possible réinsertion. Plusieurs expérimentations ont eu lieu portant sur des programmes dit de « déradicalisation » conduits dans le cadre carcéral ou hors les murs de la prison. 

Ce numéro des Cahiers de la sécurité et de la justice  présente plusieurs contributions qui rendent compte d’un travail scientifique ambitieux visant à produire des données probantes permettant un début d’évaluation sérieuse des programmes de désengagement de la violence extrémiste ».

 

Revenir à la navigation

Sommaire

Dossier coordonné par
Massil BENBOURICHE et Martine HERZOG-EVANS

INTRODUCTION

La prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent : l’importance de penser des pratiques psychologiques et criminologiques fondées sur des données probantes
Massil BENBOURICHE, Martine HERZOG-EVANS

Prévenir la radicalisation violente : nouveaux habits d’une action publique à la française ?
Benjamin Ducol

Psycho (patho) logie et psycho-criminologie de l’extrémisme violent : données disponibles et implications cliniques
Nicolas ESTANO, Martine HERZOG-EVANS, Massil BENBOURICHE

Lorsque plus rien ne compte : étude du lien entre la sur-identification et la violence extrémiste
Christopher Dean

La dimension religieuse appliquée au désengagement de l’idéologie violente : pistes de réflexion
Steven Duarte

Étude psycho-criminologique des femmes françaises terroristes après 2012. La place de l’idéologie et de l’identité
Marie PERRIER

De VERA à VERA-2R : nouvelles avancées dans l’évaluation du risque d’extrémisme politique violent
Elaine PRESSMAN, Nils DUITS

Traitement d’auteurs d’infractions en lien avec le terrorisme : un programme fondé sur les données acquises de la science

Martine HERZOG-EVANS, Massil BENBOURICHE, Sophie BERJOT, Marije KEULEN DE VOS, Olivier VANDERSTUKKEN, Christopher DEAN, Steven DUARTE, Jean-Pierre GUAY

Implémentation d’un programme structuré et fondé sur les données acquises de la science en France : difficultés et recommandations
Martine HERZOG-EVANS (Ph.D.)

SECURITE INTERIEURE

La fin d’un modèle de sécurité publique à la française
Frédéric OCQUETEAU, Jean-Michel SCHLOSSER

Sécuritisation des politiques sociales et politisation des identités musulmanes en Europe : les cas français et britanniques
Romain SÈZE

L’endoctrinement des enfants de Daesh : comparaison avec d’autres idéologies totalitaires
Dounia BOUZAR, Suleymân VALSAN

Revenir à la navigation

Fiche technique

Élément(s) commun(s) à tous les formats

Sous-titre(s) : Quelles pratiques psycho-criminologiques

Éditeur(s) : La Documentation française

Langue(s) : Français

Format papier

EAN : 3303334701092

Dimensions : 21,0 x 27,0 x cm

Nombre de pages : 136 page(s)

Format : Français

Format PDF

EAN : 9782111456983

Revenir à la navigation