L'évaluation de l'attractivité des quartiers prioritaires

Parution :

Auteur(s) moral(aux) : Cour des Comptes

Habiter, éduquer et implanter une activité économique, telles sont les trois dimensions retenues par la Cour des comptes de son analyse l’attractivité des quartiers prioritaires.
L'évaluation de l'attractivité des quartiers prioritaires - Rapport public thématique

Présentation

À partir de l’étude approfondie de huit quartiers prioritaires, la Cour des comptes recommande un renouvellement profond du cadre général de la politique de la ville autour de quatre orientations générales : une réelle décentralisation et une différenciation accrue autour de « projets de quartiers » inclus dans leur environnement ; une meilleure définition et une mise en oeuvre effective du double objectif de mixité sociale et de mixité fonctionnelle des quartiers ; un rééquilibrage, y compris budgétaire, des interventions en faveur du bâti et de l’accompagnement éducatif et social des habitants ; une réponse effective aux besoins spécifiques des quartiers en mobilisant davantage les politiques « de droit commun ».

Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction
Chapitre I La politique de la ville prend-elle en compte les facteurs affectant l’attractivité des QPV ?
I - L’attractivité des quartiers s’est progressivement imposée comme un des objectifs-clés de la politique de la ville
II - La politique de la ville ne permet pas d’attirer des ménages socialement moins défavorisés dans les quartiers
III - Les documents stratégiques de la politique de la ville ne prennent pas complétement en compte l’enjeu de l’attractivité
Chapitre II L’attractivité des QPV s’est-elle améliorée au cours des dix dernières années ?
I - Une capacité d’attraction résidentielle qui demeure faible en dépit des opérations de rénovation urbaine
II - Le climat et les résultats scolaires évoluent peu
III - La dévitalisation du tissu économique et commercial local n’est pas enrayée
Chapitre III Les dispositifs publics ont-ils pesé sur l’attractivité des QPV ?
I - Le pilotage des moyens déployés dans les quartiers n’est pas à la hauteur des enjeux
II - La rénovation urbaine, levier nécessaire mais insuffisant de l’amélioration de l’attractivité résidentielle et économique des quartiers
III - L’école ne détermine pas les choix de résidence des habitants mais constitue un élément structurant du cadre de vie
Chapitre IV L’articulation entre la politique de la ville et les autres interventions des services publics a-t-elle permis de renforcer l’attractivité des QPV ?
I - L'ambition d’un renforcement des politiques de droit commun peine à s’articuler avec les crédits spécifiques de la politique de la ville
II - L’articulation entre dispositifs spécifiques et de droit commun ne permet pas la « normalisation » des QPV
 Conclusion générale
 
Liste des abréviations
Annexes
Réponses des administrations et organismes concernés
Cahiers territoriaux

Revenir à la navigation

Fiche technique

Élément(s) commun(s) à tous les formats

Sous-titre(s) : Une dimension majeure de la politique de la ville - Volume 2. Les cahiers territoriaux

Éditeur(s) : La Documentation française

Langue(s) : Français

Format papier

EAN : 9782111574113

Dimensions : 16,0 x 24,0 x cm

Nombre de pages : 943 page(s)

Format : Français

Revenir à la navigation