Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Quelles sont les autres actions de l’Union européenne en matière de coopération avec les pays tiers et d’aide humanitaire ?

le 11 novembre 2018

Quelles sont les grandes politiques communautaires ?

À partir de 1995, l’UE a développé un partenariat euroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro.-méditerranéen, dit processus de Barcelone, dans les domaines politique, économique, culturel et de la sécurité. En mars 2008, le Conseil européen a approuvé l’initiative franco-allemande d’une Union pour la Méditerranée (UPM) englobant les États membres de l’UE et les pays riverains de la Méditerranée non-membres de l’UE.

Cette Union a pour but de resserrer les liens entre les deux rives de la Méditerranée, de favoriser le développement des pays du Sud et leur progrès vers la démocratie. Elle est centrée sur des projets concrets comme la dépollution de la Méditerranée, la construction des autoroutes maritimes et terrestres, le développement de l’énergie solaire, ou encore la coopération face aux catastrophes naturelles. En 2008, une université euro-méditerranéenne (EMUNI) a été fondée en Slovénie.

Après dix ans, le bilan de l’UPM est très mitigé. Elle s’est en effet enlisée pour plusieurs raisons, liées notamment au conflit israélo-palestinien, à la déstabilisation du monde arabe et, en particulier, à la poussée de l’État islamique et à la guerre en Syrie.

Mais elle souffre également de l’absence d’une véritable vision commune au sein de l’UE. Par exemple, en novembre 2012, lors du vote pour la reconnaissance de la Palestine comme État observateur à l’ONU, la France ou l’Espagne ont voté pour, l’Allemagne ou le Royaume-Uni se sont abstenus.

Les autres actions de l’Europe en faveur du développement sont nombreuses : appui aux processus d’intégration régionale, programme d’aide alimentaire et humanitaire d’urgence, mesures pour les pays les moins avancés (PMA).

En 1992 a été fondé le service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne (ECHO), qui gère notamment la distribution de l’aide d’urgence en cas de conflits, d’épidémies ou de catastrophes naturelles par exemple.

Un nouvel article dans le traité de Lisbonne (art. 214 TFUE) reflète l’inscription de l’action humanitaire dans les compétences partagées entre l’UE et les États membres (art. 4 § 4 TFUE). Il reprend les principes du droit international humanitaire et crée un Corps volontaire européen d’aide humanitaire.

Dans le cadre de cette politique, l’UE apporte son aide à plus de 120 millions de personnes par an dans plus de 140 pays et représente le principal fournisseur d’aide humanitaire dans le monde.

Sur la toile publique

  • Le site de l’Union européenne

    Site portail de l’Union européenne (UE) présentant tant l’actualité de l’UE, que des informations de base sur son fonctionnement et sur l’intégration européenne. On y trouve l’ensemble des textes législatifs, des politiques menées par l’Union, et les sites web de chaque institution.

Rechercher