La prévention des risques industriels dans les discours publics

De l'explosion de l'usine AZF à Toulouse le 21 septembre 2001 à l'incendie de l'usine Lubrizol le 25 septembre 2020, Vie-publique.fr vous propose une sélection de discours sur la prévention des risques industriels.

Temps de lecture  2 minutes

Le risque industriel est défini comme un évènement accidentel se produisant sur un site industriel mettant en jeu des produits et/ou des procédés dangereux et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les riverains, les biens et l'environnement. La maîtrise des risques industriels regroupe des outils pour éviter la survenue et les conséquences d'un accident : maîtrise du risque à sa source, de l'urbanisation, organisation des secours et information du public. 

Discours sur les suites de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen

Un an après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen le 26 septembre 2019, un plan d’actions pour prévenir les risques d’incendie, améliorer l’alerte des populations en cas d’accident et garantir la transparence du contrôle des sites industriels est présenté. Ce plan s’articule autour de cinq axes et s’appuie sur les travaux de l’Assemblée nationale et du Sénat et de deux missions d’inspection interministérielle.

Déclaration d'Élisabeth Borne, le 30 juin 2020
Déclaration d'Élisabeth Borne, le 11 février 2020
Interview de Sibeth N'Diaye, le 2 octobre 2019 
Interview d'Élisabeth Borne, le 2 octobre 2019 

Discours sur la directive Seveso et les plans de préventions des risques technologiques

Au niveau européen, la directive Seveso met en place des obligations pour les établissements à risques. Ces obligations varient selon deux catégories : les établissements seuil haut et les établissements seuil bas, en fonction des quantités de substances dangereuses susceptibles d’être présentes sur le site.

En France, les plans de prévention de risques technologiques ont été créés par la loi du 30 juillet 2003 (dite "loi Bachelot") autour des établissements Seveso seuil haut. Instaurés après l’accident de l’usine AZF survenu en septembre 2001 à Toulouse, ils visent à traiter les situations d’urbanisation futures et celles héritées du passé autour des sites Seveso.

Déclaration de Philippe Martin, le 5 novembre 2013 
Interview de Chantal Jouanno, le 16 juillet 2009 
Déclaration de Nelly Olin, le 12 octobre 2006 
Déclaration de Serge Lepeltier, le 22 juin 2004 
Conseil des ministres du 3 janvier 2003 
Déclaration de Yves Cochet, le 11 décembre 2001 
Déclaration de Lionel Jospin, le 2 octobre 2001 
Communiqué du ministère de l'environnement, le 1er octobre 2001 
Déclaration de Lionel Jospin, le 21 septembre 2001