Interview de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, à La Chaîne Info LCI le 7 février 2012, sur la proposition de loi visant à encadrer le droit de grève dans le transport aérien, la mise en oeuvre du plan Ecowatt et la polémique sur l'inégalité supposée des civilisations.

Texte intégral

JULIEN ARNAUD 50% de grève à AIR FRANCE sur les longs courriers, 30% sur les courts et moyens courriers, d’annulations plutôt, est-ce que le conflit est en train de se durcir ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Le conflit est un conflit sérieux…
 
JULIEN ARNAUD De plus en plus sérieux ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Mais chacun à un moment peut s’exprimer dans un conflit social en faisant grève. Nous ce que nous voulons au gouvernement, c’est qu’on sorte de ce système dans lequel les grévistes peuvent individuellement choisir au dernier moment. Hier encore je vous donne un exemple, hier il y a eu deux longs courriers, un Paris – Singapour et un Paris – Buenos Aires dans lequel, au dernier moment, les pilotes ne sont pas venus. Ca c’était des passagers qui avaient embarqué les enfants, la famille, les affaires concernées, les bagages, tout ça embarqué et qu’il a fallu débarquer etc. Vous voyez le problème que c’est ? Donc ce qu’on veut…
 
JULIEN ARNAUD C’est choquant ? Est-ce que c'est indigne de se comporter comme ça de la part des pilotes ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET C'est vraiment inadapté, je veux dire tout le monde le voit bien. C’est leur droit, aujourd'hui c'est leur droit, aujourd'hui on donne un préavis collectif, on n’est pas obligé de donner un préavis individuel, mais au dernier moment ne pas venir alors que tous les passagers ont embarqué, moi je trouve que c’est un détournement et c'est le sens de la loi que le gouvernement soutient, qui est une proposition de loi d’un parlementaire Eric DIARD qui est tout simplement de demander la même chose que dans les transports terrestres. Vous avez le droit de faire grève mais vous devez individuellement vous déclarer 48 heures à l’avance, ça permettra quoi ? Ca permettra d’informer les passagers 24 heures à l’avance, ils sauront si leur avion est maintenu ou si leur avion est annulé, et ils pourront éventuellement prendre des dispositions. Il n’y a pas de motif à ce qu’un conflit social, il n’y a pas de raison qu’un conflit social oblige les Français à passer des nuits ou des journées avec la famille dans les aéroports, ça ne semble pas nécessaire.
 
JULIEN ARNAUD Et est-ce que c'est encore plus choquant lorsque ce sont des pilotes bien payés qui font ce genre de chose ? Est-ce que ce sont des privilégiés pour dire les choses clairement et que par les temps qui courent…
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Le droit de grève est pour chacun, y compris pour les pilotes, mais c'est vrai que les Français qui avaient économisé pour leurs vacances à Buenos Aires, j’imagine que c’est une destination qui est plus touristique que celle de Singapour où il devait y avoir plus d’hommes d’affaires, qui étaient là en famille et qui s’étaient privés pour pouvoir passer ces vacances-là, comprennent pas bien, vraiment pas bien, il faut le dire….
 
JULIEN ARNAUD Et qu’ils soient forcés de rester dans l’ambiance très froide en ce moment qui règne sur la France, est-ce qu’il y a une menace en alimentation électrique sur certaines régions ? On parle des régions PACA et de Bretagne.
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Il y a des tensions sur les régions PACA et Bretagne, pourquoi ? Parce que ce sont des régions qui sont en bout de chaine, vous savez il y a un réseau, il y a des boucles en fait de production et de fourniture d’électricité et ces deux régions là sont en bout de chaine, on le sait, c’est un problème ancien…
 
JULIEN ARNAUD Ca veut dire quoi être en tension ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Ca veut dire qu’on fait très, très attention au niveau de la demande d’électricité et qu’on est évidemment passé au plan Ecowatt. Le plan Ecowatt consiste à demander aux habitants de restreindre tout ce qui n’est pas indispensable comme consommation électrique. Le problème c'est la tranche 18h00 – 20h00. La tranche à laquelle tout le monde rentre chez soi et tout le monde branche tous ses équipements électriques…
 
JULIEN ARNAUD Et ça peut sauter ? Il y a des menaces de coupures ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Normalement non, on fait attention à ce qu’il n’y en ait pas, mais il faut vraiment rester très vigilent sur sa propre consommation électrique, ce n’est pas la peine de faire tourner un lave-linge ou un lave-vaisselle entre 18h00 et 20h00 ce n’est pas le bon moment, les choses qui peuvent être décalées dans le temps doivent l’être, il faut éteindre les lumières des pièces dans lesquelles on n’est pas. Avec des choses simples comme ça, on écarte tout risque.
 
JULIEN ARNAUD Est-ce que toutes les civilisations se valent madame la ministre ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET J’ai déjà eu l’occasion hier de dire ce que j’en pensais, je crois qu’il faut préciser ce qu’il y a derrière le mot « civilisation » qui est un mot très englobant. Si on parle de société, si on parle de régime politique, non, toutes les civilisations ne se valent pas, sinon pourquoi on serait allé faire la guerre en Libye ? Pourquoi on serait allé faire la guerre en Afghanistan ? Si on dit tout se vaut, à un moment on n’a plus de raison de choisir. En revanche, si derrière le « civilisation » on entend culture et art, là le propos est plus contestable et depuis Lewis Strauss ça a été abondamment discuté, par exemple on ne met pas de hiérarchie dans l’art, on ne considère pas que l’art contemporain ou que l’art moderne est mieux que l’art plus ancien.
 
JULIEN ARNAUD Mais est-ce que vous diriez, par exemple, qu’on peut dire que les civilisations chrétiennes sont plus enclines à la tolérance aujourd'hui que les civilisations musulmanes ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Mais ça a dépendu des époques. C’est pour ça que je vous dis…
 
JULIEN ARNAUD Aujourd'hui.
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Justement, aujourd'hui ça ne veut rien dire. Il y a eu une époque dans laquelle l’islam était une civilisation qui était remarquablement avancée en termes de sciences et tolérante, très tolérante et c’est encore le cas, même si ce n’est pas partout le cas et qu’on fait face dans certains pays à l’islamisme. C'est pour ça qu’il faut préciser et je veux dire derrière le mot civilisation, il faut préciser qu’on entend société et régime politique…
 
JULIEN ARNAUD Donc ce n’était pas un mot qu’il fallait employer, ce n’était pas le bon mot.
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Si on précise il n’y a pas de problème sinon vous en faites une polémique, vous le voyez bien, ce n’est pas vous particulièrement mais le monde politico-médiatique. Dans société on parle aussi laïcité, suprématie du religieux ou pas. Moi je crois qu’une société qui prône la suprématie du religieux est moins évoluée. On parle de la place de la femme dans la société, on parle de pratique, l’excision, ce n’est pas culturel, l’excision c'est dans la société. Donc c’est dans cette part de la civilisation dans laquelle oui je crois qu’on peut réaffirmer qu’il y a des valeurs et que tout ne se vaut pas.
 
JULIEN ARNAUD Et dire ce genre de choses sur le plan politique, ça peut aide à lutter contre l’influence du Front National ou bien au contraire ça fait son jeu ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Mais attendez, vous avez, enfin les uns et les autres ont sorti une phrase d’un discours que Claude GUEANT a prononcé je crois à huis clos devant une assemblée d’étudiants. Moi je suis très surprise de l’espèce de surinterprétation qui en fait comme s’il y avait un plan derrière ou un projet…
 
JULIEN ARNAUD Non mais on se dit que peut-être effectivement…
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Ce n’était pas un grand meeting, c’était une réunion avec un syndicat étudiant.
 
JULIEN ARNAUD Oui mais on se dit, comme il n’y avait pas de caméras les langues se délient, la phrase est forte : « contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous toutes les civilisations ne se valent pas, celles qui défendent l’humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient ».
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET La phrase elle est claire, contrairement à ce que dit le relativisme de gauche, oui certains considèrent que tout se vaut et le risque quand tout se vaut, c'est qu’on fini par ne plus avoir de motif de choix.
 
JULIEN ARNAUD Puisqu’on parle de la gauche, François HOLLANDE s’est prononcé hier pour la suppression de la Cour de justice de la République qui poursuit les ministres s’ils sont poursuivis dans le cadre de leur… s’ils ont fait des choses répréhensibles dans le cadre de leur fonction voilà, est-ce qu’il a raison de proposer cela, vous qui êtes ministre ?
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Ecoutez, on annonçait une grande journée d’annonces fortes de François HOLLANDE sur la sécurité des Français, et le soir on voit une proposition : supprimer la Cour de justice de la République. Vous voulez que vous dise ? Moi je n’en ai jamais entendu parler dans les cafés à Longjumeau de la Cour de justice de la République, je pense que 99,9% des Français s’en moquent complètement. J’écouterai avec intérêt les avis des constitutionnalistes sur le sujet, je n’ai franchement pas d’avis tranché, mais surtout je pense que les Français s’en moquent et pour une grande annonce sur la question de la sécurité, c’est dérisoire en fait, c’est dérisoire. C'est du monde politique qui se regarde le nombril. Ce n’est pas ça les sujets des Français aujourd'hui. Et c'est un peu le problème du programme de François HOLLANDE et de la campagne de François HOLLANDE en général, c’est qu’il y a des très gros angles morts dans lesquels il y a ce qui concerne les Français aujourd'hui, la crise, la situation économique, l’emploi.
 
JULIEN ARNAUD Et ces angles morts ils pèsent encore 16 points d’écart entre les deux au second tour pour l’instant selon les sondages.
 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET Ce ne sont pas les angles morts qui pèsent ça … les angles morts vous allez voir ils vont prendre de l’espace.
 Source : Premier ministre, Service d’Information du Gouvernement, le 7 février 2012