Interview de Mme Annick Girardin, ministre de la fonction publique, à RMC le 9 décembre 2016, sur la mise en place d'une formation à la laïcité pour les fonctionnaires.

Texte intégral

JEAN-JACQUES BOURDIN
Annick GIRARDIN, bonjour.
ANNICK GIRARDIN
Bonjour.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, parce qu'il y a quand même un gouvernement, on parle tellement de ces primaires, de cette présidentielle, il y a un gouvernement qui gouverne.
ANNICK GIRARDIN
Et un gouvernement qui va travailler jusqu'aux derniers jours.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Et avec un nouveau Premier ministre qui va travailler jusqu'aux derniers jours. Dites-moi, Annick GIRARDIN, d'ailleurs, vous, vous vous engagez dans cette primaire, vous soutenez un candidat ou pas ?
ANNICK GIRARDIN
Ecoutez, non je ne suis pas engagée dans cette primaire...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Une candidate ?
ANNICK GIRARDIN
Les PRG...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Non, vous n'êtes pas candidate, oui, non...
ANNICK GIRARDIN
Les PRG... non, mais même en soutien. Les PRG ont une candidate qui ira aux présidentielles...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui Sylvia PINEL, qui ira à la primaire.
ANNICK GIRARDIN
Sylvia PINEL, qui ira aujourd'hui aux présidentielles. Le Parti radical de gauche se réunira la semaine prochaine, pour quelque part débattre, autour...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Il vaut mieux d'ailleurs, parce que ça ferait une femme candidate.
ANNICK GIRARDIN
Il y a une femme candidate effectivement à la présidentielle, c'est Sylvia PINEL, c'est une jeune femme, c'est la présidente de notre parti, et moi je la soutiendrai...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Bon, et vous la soutiendrez.
ANNICK GIRARDIN
Je suis totalement au travail, aux côtés du Premier ministre et aux côtés du président de la République pour mener le combat jusqu'au dernier jour et répondre aux Français.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ça c'est... heureusement, Annick GIRARDIN, heureusement que vous êtes au travail. Dites-moi, un rapport remis aujourd'hui au gouvernement, préconise une formation obligatoire de tous les fonctionnaires sur la laïcité, donc tous les fonctionnaires seront formés, mais lorsque je dis « formés à la laïcité », ça veut dire quoi ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, d'abord ce que je voudrais vous dire, c'est que la laïcité aujourd'hui en France, elle apparait comme une division, alors que c'est le ciment du vivre ensemble. Et sur le terrain, il y a des hommes, des femmes, des fonctionnaires, des agents publics, qui sont au quotidien aux côtés des usagers, et qui connaissent sur la question de la laïcité, un certain nombre d'angoisses ou un sentiment d'abandon, pour répondre effectivement, aux demandes les plus en plus...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Concrètement, prenons un exemple concret.
ANNICK GIRARDIN
Concrètement, à la piscine, la demande d'un couloir spécifique pour une femme. A l'hôpital, qu'un enfant garde la kippa, alors qu'il va être, il va rentrer en salle chirurgicale ou qu'un enfant dans une couveuse ait sa kippa. Un autre refusant effectivement une transfusion sanguine pour sa fille, ou encore un agent public qui vient travailler avec deux énormes boucles d'oreilles en forme de croix. Voilà, c'est ça le quotidien des agents publics. Alors, comment ils répondent ? Comment ils sont soutenus également dans la réponse. Deux choses. D'abord il y a le droit, l'application de droit, le respect du droit, c'est l'exemple effectivement de l'agent public qui vient avec ses deux grosses boucles d'oreilles en forme de croix, eh bien non.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Il n'a pas le droit.
ANNICK GIRARDIN
On ne porte pas de signes ostentatoires.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ou l'agent public qui vient voilé.
ANNICK GIRARDIN
Voilà. Et puis la deuxième réponse c'est le bon fonctionnement du service, la question, enfin tous les sujets médicaux, c'est la survie du patient ou c'est des questions d'hygiène et de sécurité. Sur le couloir piscine, c'est le règlement intérieur et les questions communautaristes n'ont pas à rentrer dans ce sujet. Donc il y a des réponses, sauf que les fonctionnaires, quand je vais sur le terrain, ils étaient totalement abandonnés et puis il y avait une espèce de tabou sur ce sujet et puis en même temps une angoisse, parce qu'on a un climat particulier sur la laïcité.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Comment les aider ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, comment les aider. Alors, la première chose, ça a été effectivement de mettre en place une commission, rassemblant à la fois des experts, des élus, des organisations syndicales, qui allaient sur le terrain qui auditionnent et qui font un certain nombre de propositions.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Et qui a donné des propositions. Alors...
ANNICK GIRARDIN
Vous l'avez dit, c'est 20 propositions.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Alors, qu'est-ce que vous allez mettre en place ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, ces 20 propositions, il y en a six qu'il faut mettre en place immédiatement, avec deux objectifs importants, c'est former...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Je voudrais les propositions, vous me direz les objectifs après. Je voudrais les propositions, Annick GIRARDIN.
ANNICK GIRARDIN
Former, informer, former et être aux côtés d'eux, accompagner. Comment on fait ça ? On fait ça par exemple avec deux objectifs. Un on forme tous les agents publics. On les forme à l'arrivée dans la fonction publique, quand c'est leur premier jour dans la fonction publique, qu'on appelle la formation initiale.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ils seront formés à la laïcité.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Mais comment, concrètement ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, on travaille sur une information à tous les niveaux, une formation pour tous les fonctionnaires, qu'on soit en catégorie C ou AA+, sur la question de la laïcité.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, non mais d'accord, mais comment ?
ANNICK GIRARDIN
Comment ? En faisant des cas pratiques. Comment ? En rappelant effectivement la loi. Comment ? En rappelant effectivement les cas pratiques qui peuvent arriver.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Le comportement que doit avoir l'agent public face à cette forme d'usager qui lui fait valoir ses préférences religieuses.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait, et ça c'est de plus en plus en hausse quand même. En même temps il faut qu'ils puissent avoir un accompagnement, cet accompagnement c'est essentiel. Qu'est ce que me disent les agents sur le terrain ? Soit on a personne qui peut nous dire ce qu'on à faire, soit on a contre-ordres quelquefois entre la hiérarchie le N+1, le N+2 ou l'élu. Moi je souhaite qu'il y ait un référent laïcité dans toutes les administrations, qui puisse être joignable, de proximité, j'entends bien.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Vous voulez dire un homme ou une femme...
ANNICK GIRARDIN
Un homme ou une femme.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Qui dans chaque administration...
ANNICK GIRARDIN
Volontaire ou pas, dans chaque administration, qui sera référent laïcité pour que l'agent public, quand il a une question, il ait tout de suite une réponse. Parce qu'on voit bien comment les choses peuvent très vite provoquer une angoisse chez l'agent public ou que le temps peut manquer quand on ne sait pas apporter une réponse, et ça c'est mauvais. Parce que les usagers, effectivement, sur les questions religieuses ont de plus en plus... les revendications religieuses aujourd'hui elles sont en hausse. Deux choses quand même, une réalité et a ressenti. Une réalité, c'est que quand on fait un état des lieux, on se rend compte que la laïcité elle est quand même bien impliquée dans la fonction publique, et elle ne pose pas, en règle générale, de problème. Par contre, un ressenti assez négatif chez les agents publics qui font partie de ce malaise général que l'on a sur cette question, tout simplement parce que c'est pas suffisamment expliqué, épaulé et qu'on a un climat un peu compliqué.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Annick GIRARDIN, donc, vous voulez faire du 9 décembre, aujourd'hui donc le 9 décembre, c'est journée de la laïcité.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Une journée d'échanges sur la laïcité dans la fonction publique, développer un baromètre ressources humaines dans la fonction publique sur la question de la laïcité, créer un portail Internet commun aux trois fonctions publiques et puis, moi, distribuer une brochure sur la laïcité au moment du recrutement des agents publics, moi j'ai envie de vous poser une autre question. Les agents publics eux-mêmes, il y a une loi : l'agent public ne doit pas faire valoir ses préférences religieuses.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Lui-même. Il faut faire un rappel à la loi aussi...
ANNICK GIRARDIN
Rappel à la loi, c'est ce que j'ai dit.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Parce qu'il peut arriver que l'agent public arrive, vous l'avez dit, arrive avec un voile ou avec des croix ou avec je ne sais pas moi une kipa.
ANNICK GIRARDIN
Ça c'est très simple, c'est le respect de la loi.
JEAN-JACQUES BOURDIN
C'est le respect de la loi. Et là, l'agent public est sanctionné.
ANNICK GIRARDIN
Là, l'agent public est sanctionné et c'est quand même des cas assez rares, il faut le dire. Ce qui est moins rare c'est effectivement le contact entre l'agent public et l'usager et l'usager qui a une demande de plus en plus importante. Je vous citais quelques exemples avant. Et donc c'est là où l'agent public a besoin d'être conforté par une formation. Alors, pourquoi je dis ça ? Bien sûr qu'il y a des chartes, ça existe, bien sûr qu'il y a une hiérarchie aux côtés des agents, mais pas de manière globale. Et il y a toujours le fonctionnaire que je finis par trouver sur le territoire, qui lui vit très mal. Je travaille beaucoup sur le bien-être au travail, c'est pour moi indispensable, en tant que ministre de la Fonction publique je veux des agents qui connaissent un bien-être au travail parce que c'est une question bien sûr primordiale pour l'agent lui-même, mais aussi pour l'efficacité du service public et la fonction publique, elle doit être exemplaire. Moi, la fonction publique je la défends à chaque fois qu'elle est agressée et en ce moment, elle l'est quand même beaucoup. Dans le cadre des primaires à droite, elle l'a été beaucoup et elle l'est aujourd'hui dans la campagne présidentielle, je les défends toujours, mais je veux une exemplarité, et sur la laïcité, nous devons être exemplaires.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Merci Annick GIRARDIN. Donc formation et référent, les deux grandes mesures. Merci.
Source : Service d'information du Gouvernement, le 12 décembre 2016 JEAN-JACQUES BOURDIN
Annick GIRARDIN, bonjour.
ANNICK GIRARDIN
Bonjour.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, parce qu'il y a quand même un gouvernement, on parle tellement de ces primaires, de cette présidentielle, il y a un gouvernement qui gouverne.
ANNICK GIRARDIN
Et un gouvernement qui va travailler jusqu'aux derniers jours.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Et avec un nouveau Premier ministre qui va travailler jusqu'aux derniers jours. Dites-moi, Annick GIRARDIN, d'ailleurs, vous, vous vous engagez dans cette primaire, vous soutenez un candidat ou pas ?
ANNICK GIRARDIN
Ecoutez, non je ne suis pas engagée dans cette primaire...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Une candidate ?
ANNICK GIRARDIN
Les PRG...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Non, vous n'êtes pas candidate, oui, non...
ANNICK GIRARDIN
Les PRG... non, mais même en soutien. Les PRG ont une candidate qui ira aux présidentielles...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui Sylvia PINEL, qui ira à la primaire.
ANNICK GIRARDIN
Sylvia PINEL, qui ira aujourd'hui aux présidentielles. Le Parti radical de gauche se réunira la semaine prochaine, pour quelque part débattre, autour...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Il vaut mieux d'ailleurs, parce que ça ferait une femme candidate.
ANNICK GIRARDIN
Il y a une femme candidate effectivement à la présidentielle, c'est Sylvia PINEL, c'est une jeune femme, c'est la présidente de notre parti, et moi je la soutiendrai...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Bon, et vous la soutiendrez.
ANNICK GIRARDIN
Je suis totalement au travail, aux côtés du Premier ministre et aux côtés du président de la République pour mener le combat jusqu'au dernier jour et répondre aux Français.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ça c'est... heureusement, Annick GIRARDIN, heureusement que vous êtes au travail. Dites-moi, un rapport remis aujourd'hui au gouvernement, préconise une formation obligatoire de tous les fonctionnaires sur la laïcité, donc tous les fonctionnaires seront formés, mais lorsque je dis « formés à la laïcité », ça veut dire quoi ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, d'abord ce que je voudrais vous dire, c'est que la laïcité aujourd'hui en France, elle apparait comme une division, alors que c'est le ciment du vivre ensemble. Et sur le terrain, il y a des hommes, des femmes, des fonctionnaires, des agents publics, qui sont au quotidien aux côtés des usagers, et qui connaissent sur la question de la laïcité, un certain nombre d'angoisses ou un sentiment d'abandon, pour répondre effectivement, aux demandes les plus en plus...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Concrètement, prenons un exemple concret.
ANNICK GIRARDIN
Concrètement, à la piscine, la demande d'un couloir spécifique pour une femme. A l'hôpital, qu'un enfant garde la kippa, alors qu'il va être, il va rentrer en salle chirurgicale ou qu'un enfant dans une couveuse ait sa kippa. Un autre refusant effectivement une transfusion sanguine pour sa fille, ou encore un agent public qui vient travailler avec deux énormes boucles d'oreilles en forme de croix. Voilà, c'est ça le quotidien des agents publics. Alors, comment ils répondent ? Comment ils sont soutenus également dans la réponse. Deux choses. D'abord il y a le droit, l'application de droit, le respect du droit, c'est l'exemple effectivement de l'agent public qui vient avec ses deux grosses boucles d'oreilles en forme de croix, eh bien non.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Il n'a pas le droit.
ANNICK GIRARDIN
On ne porte pas de signes ostentatoires.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ou l'agent public qui vient voilé.
ANNICK GIRARDIN
Voilà. Et puis la deuxième réponse c'est le bon fonctionnement du service, la question, enfin tous les sujets médicaux, c'est la survie du patient ou c'est des questions d'hygiène et de sécurité. Sur le couloir piscine, c'est le règlement intérieur et les questions communautaristes n'ont pas à rentrer dans ce sujet. Donc il y a des réponses, sauf que les fonctionnaires, quand je vais sur le terrain, ils étaient totalement abandonnés et puis il y avait une espèce de tabou sur ce sujet et puis en même temps une angoisse, parce qu'on a un climat particulier sur la laïcité.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Comment les aider ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, comment les aider. Alors, la première chose, ça a été effectivement de mettre en place une commission, rassemblant à la fois des experts, des élus, des organisations syndicales, qui allaient sur le terrain qui auditionnent et qui font un certain nombre de propositions.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Et qui a donné des propositions. Alors...
ANNICK GIRARDIN
Vous l'avez dit, c'est 20 propositions.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Alors, qu'est-ce que vous allez mettre en place ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, ces 20 propositions, il y en a six qu'il faut mettre en place immédiatement, avec deux objectifs importants, c'est former...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Je voudrais les propositions, vous me direz les objectifs après. Je voudrais les propositions, Annick GIRARDIN.
ANNICK GIRARDIN
Former, informer, former et être aux côtés d'eux, accompagner. Comment on fait ça ? On fait ça par exemple avec deux objectifs. Un on forme tous les agents publics. On les forme à l'arrivée dans la fonction publique, quand c'est leur premier jour dans la fonction publique, qu'on appelle la formation initiale.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ils seront formés à la laïcité.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Mais comment, concrètement ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, on travaille sur une information à tous les niveaux, une formation pour tous les fonctionnaires, qu'on soit en catégorie C ou AA+, sur la question de la laïcité.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, non mais d'accord, mais comment ?
ANNICK GIRARDIN
Comment ? En faisant des cas pratiques. Comment ? En rappelant effectivement la loi. Comment ? En rappelant effectivement les cas pratiques qui peuvent arriver.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Le comportement que doit avoir l'agent public face à cette forme d'usager qui lui fait valoir ses préférences religieuses.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait, et ça c'est de plus en plus en hausse quand même. En même temps il faut qu'ils puissent avoir un accompagnement, cet accompagnement c'est essentiel. Qu'est ce que me disent les agents sur le terrain ? Soit on a personne qui peut nous dire ce qu'on à faire, soit on a contre-ordres quelquefois entre la hiérarchie le N+1, le N+2 ou l'élu. Moi je souhaite qu'il y ait un référent laïcité dans toutes les administrations, qui puisse être joignable, de proximité, j'entends bien.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Vous voulez dire un homme ou une femme...
ANNICK GIRARDIN
Un homme ou une femme.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Qui dans chaque administration...
ANNICK GIRARDIN
Volontaire ou pas, dans chaque administration, qui sera référent laïcité pour que l'agent public, quand il a une question, il ait tout de suite une réponse. Parce qu'on voit bien comment les choses peuvent très vite provoquer une angoisse chez l'agent public ou que le temps peut manquer quand on ne sait pas apporter une réponse, et ça c'est mauvais. Parce que les usagers, effectivement, sur les questions religieuses ont de plus en plus... les revendications religieuses aujourd'hui elles sont en hausse. Deux choses quand même, une réalité et a ressenti. Une réalité, c'est que quand on fait un état des lieux, on se rend compte que la laïcité elle est quand même bien impliquée dans la fonction publique, et elle ne pose pas, en règle générale, de problème. Par contre, un ressenti assez négatif chez les agents publics qui font partie de ce malaise général que l'on a sur cette question, tout simplement parce que c'est pas suffisamment expliqué, épaulé et qu'on a un climat un peu compliqué.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Annick GIRARDIN, donc, vous voulez faire du 9 décembre, aujourd'hui donc le 9 décembre, c'est journée de la laïcité.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Une journée d'échanges sur la laïcité dans la fonction publique, développer un baromètre ressources humaines dans la fonction publique sur la question de la laïcité, créer un portail Internet commun aux trois fonctions publiques et puis, moi, distribuer une brochure sur la laïcité au moment du recrutement des agents publics, moi j'ai envie de vous poser une autre question. Les agents publics eux-mêmes, il y a une loi : l'agent public ne doit pas faire valoir ses préférences religieuses.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Lui-même. Il faut faire un rappel à la loi aussi...
ANNICK GIRARDIN
Rappel à la loi, c'est ce que j'ai dit.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Parce qu'il peut arriver que l'agent public arrive, vous l'avez dit, arrive avec un voile ou avec des croix ou avec je ne sais pas moi une kipa.
ANNICK GIRARDIN
Ça c'est très simple, c'est le respect de la loi.
JEAN-JACQUES BOURDIN
C'est le respect de la loi. Et là, l'agent public est sanctionné.
ANNICK GIRARDIN
Là, l'agent public est sanctionné et c'est quand même des cas assez rares, il faut le dire. Ce qui est moins rare c'est effectivement le contact entre l'agent public et l'usager et l'usager qui a une demande de plus en plus importante. Je vous citais quelques exemples avant. Et donc c'est là où l'agent public a besoin d'être conforté par une formation. Alors, pourquoi je dis ça ? Bien sûr qu'il y a des chartes, ça existe, bien sûr qu'il y a une hiérarchie aux côtés des agents, mais pas de manière globale. Et il y a toujours le fonctionnaire que je finis par trouver sur le territoire, qui lui vit très mal. Je travaille beaucoup sur le bien-être au travail, c'est pour moi indispensable, en tant que ministre de la Fonction publique je veux des agents qui connaissent un bien-être au travail parce que c'est une question bien sûr primordiale pour l'agent lui-même, mais aussi pour l'efficacité du service public et la fonction publique, elle doit être exemplaire. Moi, la fonction publique je la défends à chaque fois qu'elle est agressée et en ce moment, elle l'est quand même beaucoup. Dans le cadre des primaires à droite, elle l'a été beaucoup et elle l'est aujourd'hui dans la campagne présidentielle, je les défends toujours, mais je veux une exemplarité, et sur la laïcité, nous devons être exemplaires.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Merci Annick GIRARDIN. Donc formation et référent, les deux grandes mesures. Merci.
Source : Service d'information du Gouvernement, le 12 décembre 2016 JEAN-JACQUES BOURDIN
Annick GIRARDIN, bonjour.
ANNICK GIRARDIN
Bonjour.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, parce qu'il y a quand même un gouvernement, on parle tellement de ces primaires, de cette présidentielle, il y a un gouvernement qui gouverne.
ANNICK GIRARDIN
Et un gouvernement qui va travailler jusqu'aux derniers jours.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Et avec un nouveau Premier ministre qui va travailler jusqu'aux derniers jours. Dites-moi, Annick GIRARDIN, d'ailleurs, vous, vous vous engagez dans cette primaire, vous soutenez un candidat ou pas ?
ANNICK GIRARDIN
Ecoutez, non je ne suis pas engagée dans cette primaire...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Une candidate ?
ANNICK GIRARDIN
Les PRG...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Non, vous n'êtes pas candidate, oui, non...
ANNICK GIRARDIN
Les PRG... non, mais même en soutien. Les PRG ont une candidate qui ira aux présidentielles...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui Sylvia PINEL, qui ira à la primaire.
ANNICK GIRARDIN
Sylvia PINEL, qui ira aujourd'hui aux présidentielles. Le Parti radical de gauche se réunira la semaine prochaine, pour quelque part débattre, autour...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Il vaut mieux d'ailleurs, parce que ça ferait une femme candidate.
ANNICK GIRARDIN
Il y a une femme candidate effectivement à la présidentielle, c'est Sylvia PINEL, c'est une jeune femme, c'est la présidente de notre parti, et moi je la soutiendrai...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Bon, et vous la soutiendrez.
ANNICK GIRARDIN
Je suis totalement au travail, aux côtés du Premier ministre et aux côtés du président de la République pour mener le combat jusqu'au dernier jour et répondre aux Français.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ça c'est... heureusement, Annick GIRARDIN, heureusement que vous êtes au travail. Dites-moi, un rapport remis aujourd'hui au gouvernement, préconise une formation obligatoire de tous les fonctionnaires sur la laïcité, donc tous les fonctionnaires seront formés, mais lorsque je dis « formés à la laïcité », ça veut dire quoi ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, d'abord ce que je voudrais vous dire, c'est que la laïcité aujourd'hui en France, elle apparait comme une division, alors que c'est le ciment du vivre ensemble. Et sur le terrain, il y a des hommes, des femmes, des fonctionnaires, des agents publics, qui sont au quotidien aux côtés des usagers, et qui connaissent sur la question de la laïcité, un certain nombre d'angoisses ou un sentiment d'abandon, pour répondre effectivement, aux demandes les plus en plus...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Concrètement, prenons un exemple concret.
ANNICK GIRARDIN
Concrètement, à la piscine, la demande d'un couloir spécifique pour une femme. A l'hôpital, qu'un enfant garde la kippa, alors qu'il va être, il va rentrer en salle chirurgicale ou qu'un enfant dans une couveuse ait sa kippa. Un autre refusant effectivement une transfusion sanguine pour sa fille, ou encore un agent public qui vient travailler avec deux énormes boucles d'oreilles en forme de croix. Voilà, c'est ça le quotidien des agents publics. Alors, comment ils répondent ? Comment ils sont soutenus également dans la réponse. Deux choses. D'abord il y a le droit, l'application de droit, le respect du droit, c'est l'exemple effectivement de l'agent public qui vient avec ses deux grosses boucles d'oreilles en forme de croix, eh bien non.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Il n'a pas le droit.
ANNICK GIRARDIN
On ne porte pas de signes ostentatoires.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ou l'agent public qui vient voilé.
ANNICK GIRARDIN
Voilà. Et puis la deuxième réponse c'est le bon fonctionnement du service, la question, enfin tous les sujets médicaux, c'est la survie du patient ou c'est des questions d'hygiène et de sécurité. Sur le couloir piscine, c'est le règlement intérieur et les questions communautaristes n'ont pas à rentrer dans ce sujet. Donc il y a des réponses, sauf que les fonctionnaires, quand je vais sur le terrain, ils étaient totalement abandonnés et puis il y avait une espèce de tabou sur ce sujet et puis en même temps une angoisse, parce qu'on a un climat particulier sur la laïcité.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Comment les aider ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, comment les aider. Alors, la première chose, ça a été effectivement de mettre en place une commission, rassemblant à la fois des experts, des élus, des organisations syndicales, qui allaient sur le terrain qui auditionnent et qui font un certain nombre de propositions.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Et qui a donné des propositions. Alors...
ANNICK GIRARDIN
Vous l'avez dit, c'est 20 propositions.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Alors, qu'est-ce que vous allez mettre en place ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, ces 20 propositions, il y en a six qu'il faut mettre en place immédiatement, avec deux objectifs importants, c'est former...
JEAN-JACQUES BOURDIN
Je voudrais les propositions, vous me direz les objectifs après. Je voudrais les propositions, Annick GIRARDIN.
ANNICK GIRARDIN
Former, informer, former et être aux côtés d'eux, accompagner. Comment on fait ça ? On fait ça par exemple avec deux objectifs. Un on forme tous les agents publics. On les forme à l'arrivée dans la fonction publique, quand c'est leur premier jour dans la fonction publique, qu'on appelle la formation initiale.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Ils seront formés à la laïcité.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Mais comment, concrètement ?
ANNICK GIRARDIN
Alors, on travaille sur une information à tous les niveaux, une formation pour tous les fonctionnaires, qu'on soit en catégorie C ou AA+, sur la question de la laïcité.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, non mais d'accord, mais comment ?
ANNICK GIRARDIN
Comment ? En faisant des cas pratiques. Comment ? En rappelant effectivement la loi. Comment ? En rappelant effectivement les cas pratiques qui peuvent arriver.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Le comportement que doit avoir l'agent public face à cette forme d'usager qui lui fait valoir ses préférences religieuses.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait, et ça c'est de plus en plus en hausse quand même. En même temps il faut qu'ils puissent avoir un accompagnement, cet accompagnement c'est essentiel. Qu'est ce que me disent les agents sur le terrain ? Soit on a personne qui peut nous dire ce qu'on à faire, soit on a contre-ordres quelquefois entre la hiérarchie le N+1, le N+2 ou l'élu. Moi je souhaite qu'il y ait un référent laïcité dans toutes les administrations, qui puisse être joignable, de proximité, j'entends bien.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Vous voulez dire un homme ou une femme...
ANNICK GIRARDIN
Un homme ou une femme.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Qui dans chaque administration...
ANNICK GIRARDIN
Volontaire ou pas, dans chaque administration, qui sera référent laïcité pour que l'agent public, quand il a une question, il ait tout de suite une réponse. Parce qu'on voit bien comment les choses peuvent très vite provoquer une angoisse chez l'agent public ou que le temps peut manquer quand on ne sait pas apporter une réponse, et ça c'est mauvais. Parce que les usagers, effectivement, sur les questions religieuses ont de plus en plus... les revendications religieuses aujourd'hui elles sont en hausse. Deux choses quand même, une réalité et a ressenti. Une réalité, c'est que quand on fait un état des lieux, on se rend compte que la laïcité elle est quand même bien impliquée dans la fonction publique, et elle ne pose pas, en règle générale, de problème. Par contre, un ressenti assez négatif chez les agents publics qui font partie de ce malaise général que l'on a sur cette question, tout simplement parce que c'est pas suffisamment expliqué, épaulé et qu'on a un climat un peu compliqué.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Annick GIRARDIN, donc, vous voulez faire du 9 décembre, aujourd'hui donc le 9 décembre, c'est journée de la laïcité.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Une journée d'échanges sur la laïcité dans la fonction publique, développer un baromètre ressources humaines dans la fonction publique sur la question de la laïcité, créer un portail Internet commun aux trois fonctions publiques et puis, moi, distribuer une brochure sur la laïcité au moment du recrutement des agents publics, moi j'ai envie de vous poser une autre question. Les agents publics eux-mêmes, il y a une loi : l'agent public ne doit pas faire valoir ses préférences religieuses.
ANNICK GIRARDIN
Tout à fait.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Lui-même. Il faut faire un rappel à la loi aussi...
ANNICK GIRARDIN
Rappel à la loi, c'est ce que j'ai dit.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Parce qu'il peut arriver que l'agent public arrive, vous l'avez dit, arrive avec un voile ou avec des croix ou avec je ne sais pas moi une kipa.
ANNICK GIRARDIN
Ça c'est très simple, c'est le respect de la loi.
JEAN-JACQUES BOURDIN
C'est le respect de la loi. Et là, l'agent public est sanctionné.
ANNICK GIRARDIN
Là, l'agent public est sanctionné et c'est quand même des cas assez rares, il faut le dire. Ce qui est moins rare c'est effectivement le contact entre l'agent public et l'usager et l'usager qui a une demande de plus en plus importante. Je vous citais quelques exemples avant. Et donc c'est là où l'agent public a besoin d'être conforté par une formation. Alors, pourquoi je dis ça ? Bien sûr qu'il y a des chartes, ça existe, bien sûr qu'il y a une hiérarchie aux côtés des agents, mais pas de manière globale. Et il y a toujours le fonctionnaire que je finis par trouver sur le territoire, qui lui vit très mal. Je travaille beaucoup sur le bien-être au travail, c'est pour moi indispensable, en tant que ministre de la Fonction publique je veux des agents qui connaissent un bien-être au travail parce que c'est une question bien sûr primordiale pour l'agent lui-même, mais aussi pour l'efficacité du service public et la fonction publique, elle doit être exemplaire. Moi, la fonction publique je la défends à chaque fois qu'elle est agressée et en ce moment, elle l'est quand même beaucoup. Dans le cadre des primaires à droite, elle l'a été beaucoup et elle l'est aujourd'hui dans la campagne présidentielle, je les défends toujours, mais je veux une exemplarité, et sur la laïcité, nous devons être exemplaires.
JEAN-JACQUES BOURDIN
Merci Annick GIRARDIN. Donc formation et référent, les deux grandes mesures. Merci.Source : Service d'information du Gouvernement, le 12 décembre 2016