Interview de Mme Ségolène Royal, ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, à France 2 le 27 janvier 2017, la lutte contre les pics de pollution en ville et la primaire de la Belle Alliance populaire en vue de l'élection présidentielle.

Texte intégral

JEFF WITTENBERG
En effet Ségolène ROYAL, ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer. Bonjour madame ROYAL.
SEGOLENE ROYAL
Bonjour.
JEFF WITTENBERG
Vous avez entendu François FILLON hier, il s'est défendu de toute malversation. Son épouse, a-t-il expliqué, a occupé un emploi bien réel et non fictif. Etes-vous convaincue par ces explications de l'ancien Premier ministre ?
SEGOLENE ROYAL
Bon ! Moi je suis venue vous parler des questions environnements…
JEFF WITTENBERG
Nous allons en parler, bien entendu.
SEGOLENE ROYAL
Mais je comprends que vous me posiez cette question. Je pense qu'il y a deux principes qui doivent guider les responsables politiques. Le premier, c'est de s'appliquer à eux-mêmes ce qu'ils recommandent pour les autres, c'est-à-dire quand François FILLON appelle les Français à faire des sacrifices, il faut peut-être qu'il s'applique ces principes à lui-même. Et de toute façon, la justice dira si oui ou non il a profité du système ou pas. Et puis le deuxième principe, c'est au fond que les Français n'aient pas le sentiment que les responsables politiques aient des droits qu'eux n'ont pas, c'est tout.
JEFF WITTENBERG
Mais est-ce un droit de faire travailler des membres de sa famille, est-ce que vous par exemple, cela vous est arrivé dans votre carrière politique ?
SEGOLENE ROYAL
Non, ça ne m'est pas arrivé, ça ne m'est pas arrivé, non seulement ça ne m'est pas arrivé mais mes enfants eux-mêmes d'ailleurs ne l'auraient pas accepté, d'une part. Et puis d'autre part, quand il y a eu… moi je me suis appliquée à moi-même le cumul des mandats. Vous savez dans mon programme politique, j'ai toujours dit « il ne faut pas de cumul des mandats ». Et alors même que la loi n'était pas obligatoire, je me suis appliquée à moi-même le non-cumul des mandats, c'est-à-dire quand j'étais présidente de région j'ai laissé mon mandat de parlementaire avec la baisse de rémunération qui va avec. Par conséquent je pense que même si ce sont des sacrifices, il faut que les responsables politiques soient exemplaires. Mais le mieux serait que cette possibilité – qui est certes ouverte mais qui ne doit pas bien sûr conduire à des emplois fictifs – soit supprimée et je crois que c'est ce que les Français attendent.
JEFF WITTENBERG
Pensez-vous en tout cas que les ennuis de François FILLON profitent à ses adversaires, à la gauche notamment dont vous faites partie ?
SEGOLENE ROYAL
Je ne sais pas, je pense que les choses se dérouleront, la…
JEFF WITTENBERG
Toute la classe politique qui souffre finalement de ce climat de suspicion ?
SEGOLENE ROYAL
La justice fera la clarté. Vous savez il faut, comme je l'ai dit à l'instant, s'appliquer à soi-même les recommandations que l'on fait aux autres. Et puis surtout ce que les Français… la question qui se pose c'est : si c'est légal, pourquoi c'était secret ? Et dès qu'il y a du secret ou dès que les choses sont occultées, à ce moment-là il y a une suspicion, donc il faut que les choses à la fois soient transparentes, soient claires et que les règles qui s'appliquent aux responsables politiques soient les mêmes que celles qui s'appliquent aux Français.
JEFF WITTENBERG
Alors dans un instant, on va évoquer les questions d'environnement, juste une question de politique. Vous êtes évidemment une membre importante de la gauche, du gouvernement et vous ne voterez pas dimanche à la primaire de la gauche car vous serez en déplacement à l'étranger, en Ethiopie…
SEGOLENE ROYAL
Oui.
JEFF WITTENBERG
Pour un Sommet international. Est-ce que vous le regrettez au vu du dernier débat de cette primaire qui opposait monsieur VALLS à monsieur HAMON, dont chacun a salué la bonne tenue…
SEGOLENE ROYAL
Oui.
JEFF WITTENBERG
Est-ce que vous regrettez de ne pas voter ?
SEGOLENE ROYAL
Non parce que j'ai des responsabilités. Vous savez, je suis chargée des relations internationales sur le climat, aujourd'hui je dois continuer à m'impliquer sur l'application de l'Accord de Paris qui a été un immense succès pour la France. Au moment où les Etats-Unis d'Amérique remettent en cause l'Accord sur le Climat, la France a une responsabilité internationale majeure, elle est regardée par le reste du monde, il y a beaucoup d'attentes qui pèsent sur nous. Et là en Afrique, je vais mettre en application le rapport sur les énergies renouvelables que j'ai déposé à l'ONU. Et c'est un sujet de civilisation et même de sécurité majeure. Vous savez dans les 10 années qui viennent, enfin les quelques années, même plus rapidement, si nous ne faisons rien contre le réchauffement climatique, il y aura des migrations massives de populations. Et donc c'est la sécurité du monde qui est en jeu et si l'on veut mettre fin aux migrations de la misère, il faut absolument permettre à l'Afrique d'accéder aux énergies renouvelables, notamment l'énergie solaire, pour pouvoir se développer et pour que les populations puissent vivre de leur travail, développer l'agriculture, accéder à l'eau potable, accéder à l'éducation. C'est vraiment le défi majeur de la fin de ce siècle.
JEFF WITTENBERG
Les questions très importantes qui, je le rappelle, vous éloigneront de Paris pour ce deuxième tour…
SEGOLENE ROYAL
Oui.
JEFF WITTENBERG
Est-ce qu'on peut vous demander au premier tour pour qui vous avez voté ?
SEGOLENE ROYAL
Non parce que le vote est…
JEFF WITTENBERG
Parce que beaucoup de ministres ont dit leur choix !
SEGOLENE ROYAL
Oui mais moi je veux respecter le débat…
JEFF WITTENBERG
Certains disent que vous avez voté pour Benoît HAMON.
SEGOLENE ROYAL
C'est possible, le débat se déroule, donc il faut qu'il se déroule… voilà, jusqu'à dimanche.
JEFF WITTENBERG
C'est possible, donc vous ne pouvez pas dire « c'est certain » si je vous demande si vous avez voté pour Manuel VALLS, c'est possible aussi ?
SEGOLENE ROYAL
Non, ce n'est pas pareil.
JEFF WITTENBERG
Bon, alors on comprend entre les lignes. Benoît HAMON…
SEGOLENE ROYAL
Vous savez moi, il y a des repères sur les questions dont j'ai la charge. Donc c'est vrai que…
JEFF WITTENBERG
Et vous croyez que monsieur HAMON est plus sensible aux questions d'environnement que…
SEGOLENE ROYAL
Je crois… mais je ne veux pas personnaliser les choses. Je crois que d'une certaine façon, les enjeux majeurs de l'humanité, de la qualité de vie, de la santé publique sont des enjeux absolument cruciaux. Et ceux qui ont compris ces enjeux-là (je crois) sont tournés vers le futur. On parle de la pollution de l'air, regardez ce que les Français ont subi avec la façon dont ils ont respiré les microparticules. Vous savez les microparticules, c'est quelque chose de terrible pour la santé, ce sont des toute petites particules qui font un dixième de l'épaisseur d'un cheveu…
JEFF WITTENBERG
Madame ROYAL…
SEGOLENE ROYAL
Qui rentrent dans le cerveau, qui rentrent les foetus des mamans qui sont enceintes, etc. Donc ce sont des combats majeurs qui sont difficiles, parce qu'il faut lutter contre les lobbies, il faut lutter contre les industriels, il faut lutter contre les habitudes, il faut lutter contre l'obscurantisme, il faut lutter contre l'ignorance…
JEFF WITTENBERG
Excusez-moi, justement…
SEGOLENE ROYAL
Mais ces combats, ils doivent être gagnés.
JEFF WITTENBERG
Sur la pollution, plusieurs régions viennent de vivre une semaine de pollution intense à cause des particules dont vous parliez. Quel bilan vous dressez de la première application de la circulation différenciée pour lutter conter la pollution, la vignette Crit'Air plutôt que la circulation alternée. Est-ce que c'est efficace, est-ce qu'on a déjà des premiers chiffres.
SEGOLENE ROYAL
C'est très efficace.
JEFF WITTENBERG
Vous avez des chiffres ?
SEGOLENE ROYAL
Aujourd'hui, il y a 150… d'abord je voudrais remercier les Français qui ont commandé plus de 3 millions de vignettes antipollution. Aujourd'hui, 150.000 Français commandent tous les jours des vignettes antipollution, donc ils veulent se protéger leur santé et protéger la santé des autres. Et ça, je trouve que c'est un geste citoyen qui mérite d'être salué. Le résultat…
JEFF WITTENBERG
Mais est-ce que cela a marché…
SEGOLENE ROYAL
Le résultat a marché pourquoi, je vais vous dire dans quelle proportion. Lorsque vous éliminez 10 % des voitures polluantes, vous diminuez de 40 % la pollution. Alors qu'avant il y avait la circulation alternée, vous aviez les plaques paires, impaires, vous pouviez rouler même si votre voiture était polluante. Aujourd'hui grâce au certificat dans les villes, seules les voitures polluantes ne peuvent pas circuler et, par conséquent, quand vous supprimez 10 % de voitures polluantes, je le répète, 40 % de la pollution diminue. Il faut aller plus loin…
JEFF WITTENBERG
Est-ce que le gouvernement va proposer des mesures plus concrètes encore…
SEGOLENE ROYAL
Oui, bien sûr mais…
JEFF WITTENBERG
Pour aider à lutter contre la pollution…
SEGOLENE ROYAL
Il faut vraiment réussir la révolution du transport électrique, c'est évident, ça fait 10 ans d'ailleurs que j'ai anticipé ça…
JEFF WITTENBERG
Et qu'est-ce que vous allez faire…
SEGOLENE ROYAL
Souvenez-vous en. Aujourd'hui je me réjouis de voir que les industriels automobiles estiment à 80 % que leurs investissements doivent aller…
JEFF WITTENBERG
Mais l'Etat va donner un coup de pouce madame ROYAL ?
SEGOLENE ROYAL
L'Etat va donner un coup de pouce et je vous annonce que la semaine prochaine, je prends le décret pour les vélos à assistance électrique, il y aura une prime de 200 €. Ceux qui n'ont pas le vélo électrique bénéficient de la prime transport vélo pour aller au travail, jusqu'à 200 € par an de prime…
JEFF WITTENBERG
Dans toute la France !
SEGOLENE ROYAL
Dans toute la France. Et donc il faut reconquérir… on voyait tout à l'heure dans votre reportage à Pékin les gens qui fuyaient la ville, souvenez-vous il y a quelques années les gens circulaient en vélo, il n'y avait pas de pollution. Donc il faut peut-être revenir à des transports doux, quand il fait peut-être moins froid bien évidemment. Je rappelle qu'il y a 10.000 € de prime pour les voitures électriques, 1.000 € pour les scooters électriques. J'appelle les industriels bien sûr à baisser les prix de ces véhicules électriques, mais plus les Français en achèteront plus les prix baisseront. Et je rappelle qu'il y a le crédit d'impôt pour installer les bornes de recharge rapides chez soi…
JEFF WITTENBERG
Ségolène ROYAL…
SEGOLENE ROYAL
Ou dans les copropriétés.
JEFF WITTENBERG
Une dernière question de politique, je suis désolé mais on sait que vous avez un petit penchant pour Emmanuel MACRON, vous l'avez laissé entendre il y a quelques jours. Est-ce qu'aujourd'hui, vous pouvez dire si dimanche soir, quel que soit le vainqueur de la primaire de la gauche, vous appellerez à voter pour Emmanuel MACRON dans cette élection présidentielle ?
SEGOLENE ROYAL
Ecoutez ! Je pense qu'il faut laisser les choses se dérouler par respect pour les procédures. Ce que je souhaite déjà, c'est qu'il n'y ait pas de polémique dimanche sur les votes, sur la régularité des votes. J'ai été quand même avec beaucoup de gens un peu choquée de ce qui s'est passé dimanche dernier au PS, par rapport aux suspicions sur les chiffres gonflés de la participation. Je souhaite d'ailleurs que, comme ça aurait dû être le cas, que les résultats…
JEFF WITTENBERG
Ce n'est pas la réponse à la question.
SEGOLENE ROYAL
Que les résultats… attendez, c'est très important ce que je vous dis…
JEFF WITTENBERG
Bien sûr.
SEGOLENE ROYAL
Que les résultats soient transmis à la Haute autorité et non pas transmis à la direction du PS, ce qui s'est passé dimanche dernier. Dans les primaires de 2012 et dans les primaires de la droite, les résultats sont transmis à la Haute autorité, donc il n'y a pas de risque de fraude…
JEFF WITTENBERG
Mais vous madame ROYAL…
SEGOLENE ROYAL
Et non pas à la direction des partis. Donc je demande à ce que ça soit fait dimanche. Après on verra – pour répondre à votre question – comment se déroulent les processus des élections, quels sont les programmes de chacun, quelles sont les dynamiques de campagne. Il est évident (je le répète) qu'il faudra un rassemblement quel qu'il soit…
JEFF WITTENBERG
Il commence mal le rassemblement, monsieur HAMON a dit qu'Emmanuel MACRON était le candidat de la France qui va bien, de ceux qui vont bien.
SEGOLENE ROYAL
On verra, on verra, vous savez la politique elle se construit en avançant, avec respect des uns et des autres, avec bon sens, avec réalisme. Et en tout état de cause, si l'on veut que la gauche soit au second tour il faudra un rassemblement autour de celui qui est le mieux à même de faire le maximum de voix.
JEFF WITTENBERG
Et ça pourrait être pour vous Emmanuel MACRON…
SEGOLENE ROYAL
Mais c'est trop tôt pour le dire là.
JEFF WITTENBERG
D'accord.
SEGOLENE ROYAL
On verra, respectons déjà le vote de dimanche.
JEFF WITTENBERG
Eh bien !l Merci Ségolène ROYAL. C'est à vous William, très bonne journée, on en saura peut-être plus dimanche soir.
WILLIAM LEYMERGIE
Jeff, Jeff…
JEFF WITTENBERG
On a essayé.
WILLIAM LEYMERGIE
Vous avez essayé, c'est bien, vous avez essayé, voilà.
JEFF WITTENBERG
Madame ROYAL est rompue à l'exercice.
WILLIAM LEYMERGIE
Je le crains pour vous.Source : Service d'information du Gouvernement, le 6 février 2017