Interview de M. Valéry Giscard d'Estaing, président de l'UDF, à Europe 1 le 2 mars 1992, sur la politique régionale en Auvergne, le cumul des mandats, l'immigration et l'Europe.

Résumé

Sujets abordés.

  •  Région Auvergne : le rôle de M. Valéry Giscard d'Estaing pour l'implantation d'entreprises en Auvergne-la coopération avec M. Michel Charasse pour la région-le projet tracé de l'autoroute entre Clermont-Ferrand et Bordeaux (souhait que la traversée du parc des Volcans soit évitée) : la politique régionale (réaffirmation du refus de la droite de s'allier avec le FN, justification de l'endettement de la région, volonté d'une prise en compte de l'environnement).
  • Vie politique : la limitation du cumul des mandats (précisions sur l'exercice des différents mandats de M. Giscard d'Estaing, souhait que tout élu exerce effectivement le mandat brigué)-l'"usure" du PS et du gouvernement-l'importance des élections régionales-le projet politique de M. Giscard d'Estaing.
  • Europe : la question du choix entre référendum et voie parlementaire pour la ratification du traité de Maastricht (préférence pour la voie parlementaire) : le vote des étrangers communautaires-la proposition d'impôt européen (position défavorable)-les relations avec l'Allemagne (souhait d'une réflexion commune sur l'organisation de l'Europe) et la voie de la confédération (préférence pour un fédéralisme très décentralisé et appliquant largement la subsidiarité)-les propositions budgétaires de M. Delors.
  • Autre sujet : l'immigration (rappel du jugement favorable à M. Giscard d'Estaing après l'utilisation du terme "invasion"-nécessité de traiter de problème de l'immigration clandestine notamment par un débat à l'Assemblée sur le rapport Marceau Long).- 15 PAGES