Discours de M. Pierre Mauroy, Premier ministre, lors de la discussion sur le projet de loi visant à supprimer les séquelles de la guerre d'Algérie, Paris le 23 novembre 1982.

Intervenant(s) :

Circonstance : Discussion du projet de loi visant à supprimer les séquelles de la guerre d'Algérie, le 23 novembre 1983-engagement de la responsabilité du gouvernement

Prononcé le

Résumé

Volonté du gouvernement de "réinsérer les citoyens égarés", de tenir ses engagements et d'obtenir une réconciliation nationale