Chronologie politique de l'exploration spatiale

L'ère spatiale commence en 1957 avec le lancement dans l'espace du premier satellite artificiel, Spoutnik 1, par l'Union soviétique. Débute une course à l'espace sur fond de Guerre froide. Depuis, l'homme est allé dans l'espace et a marché sur la Lune. Aujourd'hui, les puissances spatiales se tournent de nouveau vers la Lune… et Mars.

1957-1968 : une domination soviétique


Les premières années de l'ère spatiale peuvent se résumer à une course entre l'Union soviétique et les États-Unis, dans un contexte de Guerre froide. Premier satellite artificiel, premier homme et première femme dans l'espace… L'Union soviétique devance quasi systématiquement les États-Unis dans cette compétition.


4 octobre 1957
L'Union soviétique envoie le premier satellite artificiel dans l'espace, Spoutnik 1.

1er février 1958
Les États-Unis lancent leur premier satellite, Explorer 1.

29 juillet 1958
Création de la National Aeronautics and Space Administration (NASA), l'agence spatiale américaine.

12 avril 1961
Le Soviétique Youri Gagarine est le premier homme dans l'espace, à bord de Vostok 1.

5 mai 1961
Alan Shepard est le premier Américain dans l'espace, à bord de Mercury.

25 mai 1961
Lors d'un discours devant le Congrès américain, le président John Fitzgerald Kennedy promet d'envoyer un Américain sur la Lune avant la fin des années 1960.

19 décembre 1961
En France, création d'un organisme scientifique et public, de caractère industriel et commercial, le Centre national d'études spatiales (CNES).

29 mars et 14 juin 1962
Signature des conventions de création du Centre européen pour la mise au point et la construction de lanceurs d'engins spatiaux (CECLES) puis du Conseil européen de recherches spatiales (CERS), premières organisations spatiales européennes.

16 juin 1963
La Soviétique Valentina Tereshkova est la première femme dans l'espace, à bord de Vostok 6.

14 avril 1964
Le choix de Kourou, en Guyane, est entériné en conseil des ministres afin de bâtir un site de lancement français. À la suite de l'indépendance de l'Algérie, la France a dû trouver un site en remplacement de la base d'Hammaguir, où ont été effectués les premiers lancements spatiaux français.

26 novembre 1965
La France devient la troisième puissance spatiale en plaçant en orbite son premier satellite, Astérix, grâce à un lanceur Diamant.

Qu'est-ce qu'une puissance spatiale ?

Un État ou un groupe d'États est qualifié de puissance spatiale lorsqu'il est en capacité de fabriquer et lancer des satellites de manière autonome. Le Royaume-Uni, le Canada et l'Italie ont possédé avant la France un satellite en orbite, mais lancé dans tous les cas par les États-Unis.

27 janvier 1967
Ouverture à la signature du Traité sur les principes régissant les activités des États en matière d’exploration et d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes.

22 avril 1968
Ouverture à la signature de l'Accord sur le sauvetage des astronautes, le retour des astronautes et la restitution des objets lancés dans l’espace extra-atmosphérique.

1969-1986 : les États-Unis rattrapent leur retard


Après plus d'une décennie à suivre les réalisations soviétiques, les États-Unis s'affirment comme la première puissance spatiale en envoyant les premiers hommes sur la Lune, en 1969. La mission américaine Apollo 11 est l'apogée de cette première période de l'ère spatiale.


21 juillet 1969
Les Américains Neil Armstrong et Buzz Aldrin sont les premiers hommes à marcher sur la Lune, lors de la mission Apollo 11.

11 février 1970
Le Japon devient la quatrième puissance spatiale en plaçant en orbite son premier satellite, Ohsumi, grâce à un lanceur Lambda.

24 avril 1970
La Chine devient la cinquième puissance spatiale en plaçant en orbite son premier satellite, Dong Fang Hong 1, grâce à un lanceur Longue Marche 1.

19 avril 1971
L'Union soviétique lance Saliout 1, la première station spatiale.

28 octobre 1971
Le Royaume-Uni devient la sixième puissance spatiale en plaçant en orbite son premier satellite, Prospero X-3, grâce à un lanceur Black Arrow.

29 mars 1972
Ouverture à la signature de la Convention sur la responsabilité internationale pour les dommages causés par des objets spatiaux.

14 janvier 1975
Ouverture à la signature de la Convention sur l’immatriculation des objets lancés dans l’espace extra-atmosphérique.

30 mai 1975
Création de l'Agence spatiale européenne (ASE). Le port spatial européen est établi à Kourou, en Guyane.

17 juillet 1975
Les capsules soviétique Soyouz et américaine Apollo procèdent à un amarrage dans l'espace. Apollo-Soyouz Test Project (ASTP) est la première mission spatiale de coopération internationale.

18 décembre 1979
Ouverture à la signature de l'Accord régissant les activités des États sur la Lune et les autres corps célestes.

24 décembre 1979
Le lanceur européen Ariane 1 effectue son premier vol depuis le centre spatial de Kourou  (11 lancements, 9 succès, jusqu'au 22 février 1986). L'Europe devient une puissance spatiale.

18 juin 1980
L'Inde devient une puissance spatiale en plaçant son premier satellite en orbite, Rohini 1B, grâce à un lanceur Satellite Launch Vehicle (SLV).

24 juin 1982
Jean-Loup Chrétien est le premier Français à aller dans l'espace, à bord de Soyouz et de la station orbitale soviétique Saliout 7.

4 août 1984
Le lanceur européen Ariane 3 effectue son premier vol (11 lancements, dont 10 succès, jusqu'au 12 juillet 1989).

28 janvier 1986
La navette américaine Challenger se désintègre quelques secondes après son décollage.

1986-1996 : l'Europe affirme son savoir-faire


L'accident de la navette Challenger a un impact considérable. Le programme de la navette spatiale américaine est à l'arrêt durant plusieurs mois. Entre-temps, le lanceur européen Ariane, destiné à placer des satellites en orbite géostationnaire, renforce son succès commercial. L'Europe affirme son statut de puissance spatiale, dans un contexte de fin de Guerre froide.


20 février 1986
Lancement du poste de commandement de la station soviétique Mir, première station spatiale constituée de modules, assemblés jusqu'en 1996.

31 mai 1986
Le lanceur européen Ariane 2 effectue son premier vol (6 lancements, 5 succès, jusqu'au 2 avril 1989).

1er juillet 1987
Entrée en vigueur de l'Acte unique européen, qui introduit dans les traités européens un titre sur la recherche et de développement technologique.

15 juin 1988
Le lanceur européen Ariane 4 effectue son premier vol (116 lancements, 113 succès, jusqu'au 15 février 2003).

19 septembre 1988
Israël devient une puissance spatiale en plaçant son premier satellite en orbite, Ofeq, grâce à un lanceur Shavit.

25 avril 1990
Lancement de Hubble, premier grand télescope spatial, conjointement développé et exploité par la NASA et l'Agence spatiale européenne.

25 février 1992
Création d'une agence spatiale russe après la dissolution de l'Union soviétique. Elle prend le nom de Roscosmos en 2015.

4 juin 1996
Le lanceur européen Ariane 5 effectue son premier vol (113 lancements, 108 succès jusqu'au dernier tir en date, le 22 juin 2022).

17 août 1996
Claudie Haigneré est la première Française à aller dans l'espace, à bord de Soyouz et de la station orbitale russe Mir.

1998-2009 : vers une coopération internationale permanente ?


La régularité des lancements de satellites commerciaux a remplacé la succession d'exploits retentissants des années 1950-1960. L'exploration de l'espace a un coût. La coopération internationale se développe, entre autres avec la mise en orbite du premier module de la station spatiale internationale (ISS).


28 octobre 1998
La loi américaine Commercial Space Act prépare la révolution du New Space et vise à "encourager le développement d'une industrie spatiale commerciale aux États-Unis". La NASA peut désormais faire appel à des opérateurs privés.

20 novembre 1998
Mise en orbite du premier module de l'ISS (russe) par un lanceur russe Proton. L'ISS est développée en collaboration par la NASA, l'ASE, Roscosmos, la JAXA et l'ASC (respectivement les agences spatiales américaine, européenne, russe, japonaise et canadienne). L'ancien rival russe est accueilli pour son savoir-faire en matière de stations spatiales (Saliout et Mir).

25 mai 1999
Une commission américaine rend un rapport accusant la Chine d'activités d'espionnage militaire et commercial dans les années 1980 et 1990 (rapport Cox). Ce rapport a pour conséquence d'exclure la Chine de l'ISS, du fait des réticences américaines. La Chine développera un programme de vol habité autonome.

2 novembre 2000
L'ISS accueille son premier équipage, composé des Russes Youri Gidzenko et Sergeï Krikalev et de l'Américain William Shepherd.

1er février 2003
La navette américaine Columbia se désintègre dans l'atmosphère lors de son retour sur Terre.

15 octobre 2003
La Chine effectue son premier vol habité dans l'espace avec Yang Liwei, à bord de la capsule Shenzhou 5.

Synonymes et nationalité

Astronaute, cosmonaute, spationaute ou taïkonaute ? Ces mots sont synonymes mais désignent aussi la nationalité du passager d'un engin spatial : américain (astronaute), russe (cosmonaute), français (spationaute) ou chinois (taïkonaute). Toutefois, l'usage tend à favoriser l'emploi d'astronaute.

26 septembre 2006
Le directeur du National Reconnaissance Office (NRO), une agence de renseignement des États-Unis, annonce que des satellites américains destinés à l'imagerie ont été aveuglés par des lasers lors de leur survol de la Chine.

12 février 2008
La Chine et la Russie présentent à la conférence du désarmement des Nations unies un projet de Traité relatif à la prévention du déploiement d’armes dans l’espace et de la menace ou de l’emploi de la force contre des objets spatiaux. Les États-Unis s'y opposent au motif, entre autres, qu'il n'est pas possible de définir la nature d'une arme spatiale ou que la Chine refuse de donner à la communauté internationale des réponses quant à ses intentions militaires dans l'espace.

2 février 2009
L'Iran devient une puissance spatiale en plaçant en orbite son premier satelliteOmid, grâce à un lanceur Safir.

2009- : des acteurs privés omniprésents


L'espace est devenu un environnement aux usages commerciaux et stratégiques essentiels. Les armées modernes intègrent des structures de commandement pleinement dédiées à l'espace. La Chine continue de développer un programme spatial ambitieux et autonome. Les entreprises privées revendiquent une place dans la course à l'espace : le New Space est la dernière étape de l'ère spatiale.


13 juillet 2009
Le lanceur privé Falcon 1, de l'entreprise américaine SpaceX, met sur orbite le satellite malaisien RazakSAT.

1er décembre 2009
Entrée en vigueur du traité de Lisbonne, qui dote l'Union européenne d'une compétence en matière spatiale.

7 juillet 2010
Création en France du commandement interarmées de l'espace.

8 décembre 2010
L'entreprise américaine SpaceX est la première organisation privée à mettre un engin spatial sur orbite et à le ramener sur Terre.

Avril 2011
Le Congrès américain adopte l'amendement Wolf, qui interdit à la NASA toute collaboration avec la Chine.

8 juillet 2011
Dernier vol d'une navette spatiale américaineAtlantis. La NASA devra désormais faire appel à des entreprises privées afin de réapprovisionner l'ISS.

14 septembre 2011
La NASA annonce le développement d'un lanceur super-lourd, le Space Launch System (SLS) afin de préparer une présence permanente sur la Lune.

29 septembre 2011
La Chine lance sa première station spatiale, Tiangong 1.

22 mai 2012
La mission Dragon C2+ de l'entreprise américaine SpaceX ravitaille l'ISS.

12 décembre 2012
La Corée du Nord devient une puissance spatiale en plaçant en orbite son premier satelliteKwangmyongsong 3 n° 2, grâce à un lanceur Unha.

30 janvier 2013
La Corée du Sud devient une puissance spatiale en plaçant en orbite son premier satelliteSTAT-2C, grâce à un lanceur KSLV-1.

Octobre 2013
La NASA exclut des scientifiques chinois d'une conférence. En réaction, de nombreux scientifiques américains boycottent cet événement.

2 décembre 2014
Le développement d'un nouveau lanceur, Ariane 6, est annoncé en conseil ministériel de l'ASE. Le premier vol est prévu pour 2023.

1er août 2015
Création des forces aérospatiales de défense russes.

Novembre 2015
Selon un rapport du Congrès américain, la Chine est en mesure depuis janvier 2010 de procéder à l'interception et à la destruction d'une cible suborbitale sans laisser de débris. La nouvelle fusée DN-2, testée en mai 2013, serait techniquement capable de détruire des cibles en orbite géosynchrone (36 000 kilomètres d'altitude).

25 novembre 2015
La fusée New Shepard de l'entreprise américaine Blue Origin effectue le premier atterrissage vertical.

21 décembre 2015
La société américaine SpaceX fait décoller un lanceur Falcon 9 et parvient à récupérer le premier étage, revenu atterrir après quelques minutes.

31 décembre 2015
Création en Chine de la force de soutien stratégique de l'armée populaire de libération. Cette structure de l'armée chinoise est chargée des domaines cyber et spatial.

7 septembre 2018
La ministre des armées, Florence Parly, annonce qu'un satellite russe, Luch-Olymp, a espionné un satellite franco-italienAthena-Fidus. Cet incident fait prendre conscience du retard accumulé par la France depuis quelques années et enclenche l'élaboration d'une stratégie spatiale de défense.

3 janvier 2019
L'atterrisseur chinois Chang'e 4 effectue le premier atterrissage sur la face cachée de la Lune.

Avril 2019
Les États-Unis annoncent le programme Artemis, permettant le retour de l'homme sur la Lune à l'horizon 2024 puis des vols habités vers Mars.

3 septembre 2019
Le commandement de l'espace est créé en France par arrêté.

20 décembre 2019
Création de la United States Space Force (USSF), sixième corps de l'armée américaine, chargé de l'espace.

30 mai 2020
L'entreprise américaine SpaceX procède au premier vol spatial habité privé afin d'envoyer deux astronautes vers l'ISS.

15 juillet 2020
La tutelle du secteur spatial français est transférée par décret du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche au ministère de l'économie, des finances et de la relance. C'est une première depuis soixante ans.

29 avril 2021
Le premier module de la nouvelle station spatiale chinoise est mis en orbite par une fusée Longue Marche 5.

12 mai 2021
Création de l'Agence de l'Union européenne pour le programme spatial (Euspa), qui assure désormais la coordination de tous les programmes spatiaux européens.

16 août 2021
L'entreprise américaine Blue Origin porte plainte devant une cour fédérale contre la NASA, qui ne lui a pas attribué la construction du module d'alunissage habité dans le cadre du programme Artemis. L'entreprise américaine SpaceX lui a été préférée. La plainte est rejetée le 4 novembre 2021.

25 décembre 2021
Le télescope spatial James-Webb, développé par la NASA en coopération avec l'ASE et l'agence spatiale canadienne, est lancé par une fusée Ariane 5 ECA depuis le centre spatial de Kourou, en Guyane.

26 juillet 2022
Dans le contexte de la guerre d'agression russe en Ukraine, l'agence spatiale Roscosmos annonce le retrait de la Russie de l'ISS dès 2024.

29 juillet 2022
Le premier vol du lanceur lourd américain SLS, dans le cadre du programme Artemis, est reporté en raison de problèmes techniques.