Coût de l'éducation : les chiffres 2018

La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) évalue le montant des dépenses consacrées par la France à son système éducatif en 2018. La dépense intérieure d'éducation (DIE) représente 6,7% du PIB.

2 minutes
Élèves dans couloir et escalier d'un collège.
Le montant dépensé pour un étudiant connaît son niveau le plus bas depuis 2008, 11 990 €, contre 11 470 € en 2018. © Monkey Business - stock.adobe.com

Selon l'étude statistique de la Depp, plus de 157 milliards d’euros ont été consacrés en 2018 au financement du système éducatif français. Une hausse de 1,8 milliard d’euros est observée par rapport à 2017.

Une dépense moyenne de 8 810 euros par élève

La Depp révèle qu’en moyenne 8 810 euros sont dépensés pour un élève ou un étudiant :

  • 6 820 euros pour un écolier ;
  • 8 780 euros pour un collégien ;
  • 11 200 euros pour un lycéen ;
  • 11 470 euros pour un étudiant.

Le montant dépensé pour un étudiant connaît son niveau le plus bas depuis 2008. En revanche, 1 000 euros supplémentaires sont dépensés par rapport à 2008 pour un élève du premier degré.

Au total, la dépense intérieure d’éducation (DIE) est évaluée à 157,2 milliards d’euros pour l’année 2018. La DIE correspond au total des dépenses effectuées en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer (DOM) pour les activités d’éducation et la formation continue.

L'État, un acteur majeur des financements de l’enseignement

Le financement de l’éducation est assuré à 57,4% par l’État en 2018. Pour le financement des établissements d'enseignement, la part de l'État est majoritaire qu'ils soient des établissements publics ou privés. La part de l'État est minoritaire pour les seuls établissements privés d'enseignement supérieur. 

Cette part prépondérante du financement de l'État s’explique notamment par la prise en charge de la rémunération des personnels, enseignants et administrations.

Les collectivités territoriales participent également au financement à hauteur de 23,4% soit 36,8 milliards d’euros.