Usages culturels sur internet : une consommation en hausse pendant le confinement

Dans le cadre de sa mission d'observation des usages culturels sur internet, Hadopi publie un baromètre bimensuel de la consommation des biens culturels dématérialisés depuis le début du confinement. Musique, jeux vidéo, films, séries... quels sont les biens culturels les plus consommés par les internautes dans cette période particulière ?

Temps de lecture  3 minutes

© stokkete - stock.adobe.com

Vie sociale restreinte, suspension des pratiques sportives collectives et des sorties culturelles...  En ces temps de confinement, les activités récréatives se reportent vers des occupations à la maison avec en tête la consultation d'internet selon les chiffres du dernier baromètre d'observation des pratiques d'internet publié le 23 avril 2020 par la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi) après les quatre premières semaines de confinement.

Internet, première activité récréative

En quatrième semaine de confinement, 89% des internautes français sondés déclarent consommer des biens culturels dématérialisés, soit un bond de 5 points par rapport au précédent baromètre réalisé 15 jours (pour rappel, ils étaient 81% en 2019).

Pour 56% des internautes, c'est la fréquentation d'internet à des fins culturelles qui arrive en tête des activités indispensables en cette période de confinement devant la pratique d'activités manuelles (41%) et d'activités sportives (37%).

Production musicale et audiovisuelle en tête

Sur les douze derniers mois, l'ensemble des produits culturels sur internet connaît une forte progression.

Les données les plus consommées sont la musique et les clips vidéo (59% déclarent en avril 2020 en avoir consommé sur les douze derniers mois contre 52% en mai 2019) devant les films (50% des internautes en avril 2020) et les séries télévisées (47% en avril 2020) à égalité avec les photos.

Les biens culturels qui connaissent la plus forte progression depuis mai 2019 sont les photos (ils sont 47% des internautes à déclarer en consommer en avril 2020 contre 38% en mai 2019), la presse, la musique, les séries TV, les livres et les logiciels.

Plus forte progression chez les plus de 40 ans

Les taux de fréquentation des consommateurs réguliers n'ont pas beaucoup évolué et une hausse est surtout observée chez les consommateurs occasionnels.

Dans le même temps, deux tiers des internautes environ déclarent avoir intensifié leur consommation d'au moins un bien culturel depuis le confinement. Il s'agit le plus souvent de séries TV, de films et de jeux vidéo. Comparativement à la période qui a précédé la crise déclenchée par le COVID-19, ce sont les femmes et les jeunes de 15 à 24 ans qui augmentent le plus leur consommation. Toutefois, entre la deuxième semaine de confinement et la quatrième, ce sont surtout les 40 et plus qui se sont ouverts le plus à la consommation de biens culturels sur internet (photos et logiciels en particulier).

L’accès à des biens culturels dématérialisés "apparaît donc davantage encore comme une nécessité pour les Français" conclut l'Hadopi.

 

mots-clés :