Crise sanitaire et confinement : quel impact sur les résultats des élèves ?

À partir des premiers résultats des évaluations nationales organisées à la rentrée 2020, le ministère de l'éducation nationale tente de mesurer l'impact du confinement et de la fermeture des écoles sur les résultats des élèves de CP, CE1 et de sixième ainsi que sur les inégalités scolaires.

Temps de lecture  3 minutes

Impact de la crise sanitaire, enfant masqué à l'école et difficultés d'apprentissages.
En CE1, les évaluations mesurent une baisse des résultats en français (dans cinq domaines sur six), en particulier dans les domaines de la lecture et de l'écriture. © arrowsmith2 - stock.adobe.com

Lors d'une conférence de presse du 9 novembre 2020, la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l'éducation nationale a présenté les premiers résultats des évaluations nationales organisées auprès des élèves des classes de CP, CE1 et sixième. Ces évaluations sont conduites chaque année, peu après la rentrée scolaire.

Les résultats par matière

Pour les trois niveaux d'enseignement, les évaluations portent sur la maîtrise du français et des mathématiques.

En CP, les enquêtes 2019 avaient montré une stabilité des résultats par rapport à 2018. En 2020, elles montrent une légère baisse chez les élèves ayant une maîtrise satisfaisante. Les baisses les plus fortes en français et en mathématiques correspondent à des parties du programme travaillées en fin de grande section de maternelle. En mathématiques, alors que les résultats étaient en hausse les deux dernières années, les évolutions sont orientées à la baisse en 2020 dans six des sept domaines évalués.

En CE1, les résultats 2019 étaient en hausse par rapport à 2018. En 2020, les évaluations mesurent une baisse des résultats en français (dans cinq domaines sur six), en particulier dans les domaines de la lecture et de l'écriture, ainsi qu'une relative stabilité en mathématiques.

En classe de sixième, les résultats, dans l'ensemble stables depuis 2017, s'améliorent en 2020 en français comme en mathématiques. Les évaluations révèlent cependant un pourcentage toujours élevé d'élèves en difficulté, surtout en mathématiques.

La mesure des inégalités scolaires

Pour chaque niveau, les résultats des élèves des réseaux de l'éducation prioritaire (REP et REP+) sont comparés à ceux des élèves scolarisés hors de ces réseaux. Cette comparaison permet d'évaluer l'évolution des inégalités scolaires.

En CP, les écarts entre élèves REP et hors REP s'accroissent peu. Les élèves qui entrent dans les écoles publiques des REP ont cependant une maîtrise moins affirmée des différents domaines évalués. Les écarts s'accroissent davantage en CE1 et en sixième notamment pour les mathématiques. La DEPP note que les élèves accueillis en sixième dans les établissements publics appartenant à un REP+ ont des difficultés particulièrement marquées (écart de 20 points en français avec les élèves hors REP et de 34 en mathématiques).