UE-Afrique : quel partenariat pour 2021 ?

L’année 2021 marque le renouvellement d'une stratégie commune entre l’Union européenne et l’Union africaine. Dans un contexte de pandémie mondiale et face aux défis de la transition écologique, les pays européens et africains tracent les lignes directrices de leurs coopérations futures.

Le continent africain représenté avec tous ses drapeaux, sur fond de celui de l'Europe.
Le sommet entre l'UE et l'UA, qui devait se tenir en octobre 2020, a été reporté à 2021 en raison de la pandémie. © La Rédaction - stock.adobe.com

Un sixième sommet UE-Afrique était initialement prévu en octobre 2020. En raison de la pandémie, il a été repoussé en 2021. Le précédent sommet UE-Afrique s'était déroulé en 2017 à Abidjan.

Le 27 février 2020, la Commission européenne et la Commission de l’Union africaine (UA) s'étaient ainsi fixées sur les points stratégiques de leur politique commune. Présentés dans une communication conjointe au Parlement européen et au Conseil en mars 2020, ces éléments devaient servir de base aux négociations pour le sommet UE-Afrique.

Le 28 janvier 2021, au Parlement européen, la commission du développement sur l'éducation, l'agriculture, le genre, l'allègement de la dette et la migration a adopté une position concernant la future relation entre les deux continents. Elle a notamment déclaré que "l'Europe et l'Afrique doivent s'affranchir de la relation donateur-bénéficiaire". Le Parlement européen devra néanmoins encore discuter et voter ce projet de résolution lors de la session plénière de mars 2021.

Cinq axes majeurs

En mars 2020, la Commission européenne avait présenté les cinq axes pouvant servir de base à une coopération future :

  • la transition verte et l’accès à l’énergie.
  • la transformation numérique ;
  • une croissance et des emplois durables ;
  • la paix et la gouvernance ;
  • les migrations et la mobilité.

L’Union européenne (UE) avait ensuite réaffirmé l’importance d’un partenariat renforcé avec les États africains à travers les conclusions approuvées par le Conseil le 30 juin 2020 sur les relations UE-Afrique.

Depuis 2007, c’est la stratégie commune Afrique-UE qui sert en effet de cadre formel aux relations entre les États de l’UE et les États africains. Ce partenariat est mis en œuvre au moyen de plans d’actions périodiques. Ces feuilles de route sont élaborées puis approuvées par les institutions de l’UE et de l’UA. Elles sont renouvelées au terme d’une période donnée, comme en 2014 (feuille de route 2014-2017) puis en 2017 (feuille de route 2018-2020).

Un partenariat renforcé

La pandémie de Covid-19 a démontré la nécessité d’un partenariat renforcé avec l’Afrique. Les répercussions du virus sur les populations rurales appellent à une réponse mondiale. Il s’agit d’aider les sociétés à se reconstruire durablement, en sécurisant les systèmes de production alimentaire notamment.

Ce partenariat stratégique vise par ailleurs à sécuriser et améliorer les relations commerciales entre l’UE et l’Afrique.

Il œuvre également pour la coopération politique et l’approfondissement des relations diplomatiques autour de valeurs communes.

Ainsi, le prochain plan périodique de la stratégie commune est placé sous le signe du développement durable, en accord avec le Pacte vert pour l’Europe. Cette stratégie environnementale globale place la transition écologique et les enjeux mondiaux de durabilité au cœur d'actions communes.