Taux d'emploi des travailleurs handicapés : un niveau inchangé en 2019

Le service des statistiques du ministère du travail (Dares) observe chaque année le taux d’emploi des personnes handicapées dans les 102 500 entreprises assujetties à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH). En 2019, ce taux d’emploi reste stable par rapport aux années 2016, 2017 et 2018.

Travailleur dans une scierie équipé d'une prothèse à la jambe.
Les salariés bénéficiaires de l’OETH (Obligation d’emploi des travailleurs handicapés) sont plus âgés que la moyenne des salariés, majoritairement ouvriers ou employés et à temps partiel (femmes, 44%, et hommes, 19%). © BGStock72 - stock.adobe.com

Alors que se déroule la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées du 15 au 21 novembre 2021, l'étude de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publiée en novembre 2021 dénombre 505 300 salariés bénéficiaires de l’OETH en 2019.

Les établissements privés et publics à caractère industriel et commercial (Epic), de 20 salariés ou plus, ont en effet l'obligation de compter 6% de travailleurs handicapés ce qui, en 2019, devait théoriquement conduire à l'emploi 576 000 travailleurs handicapés.

Un taux d'emploi inchangé en 2019

Cette étude sur l'année 2019 dénombre ainsi 505 300 salariés bénéficiaires de l’OETH (369 800 salariés en "équivalents temps plein"), soit un taux d'emploi direct des travailleurs handicapés de 3,5% (un taux inchangé depuis 2016).

Ces entreprises peuvent également recourir de façon limitée à de l’emploi indirect (passation de contrats de fourniture, sous-traitance, accueil de stagiaires). Le taux d'emploi indirect s'est maintenu à 0,4% en 2019 (un taux stable depuis 2015).

Selon la Dares, sur l’ensemble des 102 500 entreprises assujetties à l’OETH, 9% n’emploient pas de travailleurs handicapés et versent une contribution financière à l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph). En revanche, 81% des entreprises assujetties à l'OETH emploient au moins un travailleur handicapé.

Concernant le profil des salariés bénéficiaires de l’OETH, il varie peu :

  • ils sont plus âgés que la moyenne des salariés ;
  • ils sont plus souvent ouvriers ou employés ;
  • ils exercent davantage une activité à temps partiel (44% des femmes et 19% des hommes).

Par ailleurs, de 2018 à 2019, le taux d’embauche en contrat à durée indéterminée (CDI) pour les travailleurs handicapés a progressé d'un point, pour atteindre 39% des embauches. Ce chiffre reste toutefois moins élevé dans les entreprises de 250 à 499 salariés (34%).

Les déterminants : taille de l’entreprise, secteur d’activité, accords collectifs

Le taux d’emploi des bénéficiaires de l’OETH varie selon la dimension et le secteur d’activité des entreprises.

Il croît avec les effectifs : 3,2% en moyenne pour les établissements comptant entre 20 et 49 salariés et 3,8% pour ceux de 500 salariés ou plus.

En ce qui concerne les emplois directs (hors stagiaires ou recours à la sous-traitance), l’étude montre des variations du taux d’emploi selon le secteur d’activité : 4,7% dans le secteur marchand de l’administration publique, l'enseignement, la santé, l'action sociale contre 2,3% dans l’information et la communication.

La présence d’accord collectifs spécifiques dans l’entreprise est un autre élément déterminant. C’est le cas pour 12% des établissements assujettis qui emploient 163 400 bénéficiaires de l’OETH, soit 32% de l’emploi de travailleurs handicapés.