État de l'Union 2022 : une Union européenne "déterminée et solidaire"

Pour faire face à la pandémie de Covid-19 ou à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, l'UE s'est montrée forte et unie en 2022, selon la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Pour 2023, elle a renouvelé sa solidarité avec l'Ukraine et esquissé différents projets dont une réforme énergétique sur l'électricité.

Parlement européen à Strasbourg.
Parmi les annonces fortes pour 2023, Ursula von der Leyen a évoqué une réforme complète et en profondeur du marché de l'électricité en découplant les prix de l'électricité de "l'influence dominante du gaz". © franco ricci - stock.adobe.com

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a prononcé devant le Parlement européen son discours sur l’état de l’Union le 14 septembre 2022.

Pourquoi le débat sur l'état de l'Union ?

Chaque mois de septembre, le président ou la présidente de la Commission européenne se présente devant le Parlement européen pour discuter avec les eurodéputés de ce que la Commission a accompli l’année précédente, de ce qu’elle entend faire l’année à venir et de sa vision du projet européen à moyen terme.

Cet évènement offre la possibilité au Parlement - seule institution directement élue par les citoyens européens - de demander des comptes à la Commission européenne.

Les initiatives phares pour 2022-2023

Parmi les annonces fortes pour 2023, Ursula von der Leyen a affirmé que les habitants des Balkans occidentaux, de l'Ukraine, de la Moldavie et de la Géorgie font partie de la famille européenne. Elle a également déclaré que "nombre d'entre nous ont trop longtemps tenu la démocratie pour acquise" et a rappelé que la protection de l'État de droit est la tâche la "plus noble" de la Commission.

En matière d'énergie, la présidente a souligné que l'Union a présenté des mesures afin que les États membres réduisent leur consommation globale d'électricité. Elle a aussi annoncé la création d'une Banque européenne de l'hydrogène en lien avec le Pacte vert pour l'Europe.

En précisant par ailleurs que près de 90% des terres rares et 60% du lithium sont transformés en Chine, la présidente a montré encore l'importance pour l'UE de définir des projets stratégiques tout au long de la chaîne d'approvisionnement, de l'extraction au raffinage, de la transformation au recyclage de ces matières. C'est pourquoi, un règlement européen sur les matières premières critiques devrait voir le jour sous peu.

Elle a fait part enfin de nouvelles idées pour une gouvernance économique plus souple en ce qui concerne la trajectoire de désendettement des États membres.

 

Bilan de la Commission von der Leyen : 2021-2022

Dans sa rétrospective des réalisations de la Commission européenne depuis septembre 2021, Ursula von der Leyen a évoqué quatre grandes thématiques :

  • la guerre en Ukraine ;
  • la pandémie de Covid-19 ;
  • les transitions écologique et numérique ;
  • les piliers de la démocratie européenne.

Se tenir aux côtés de l'Ukraine

"Pour la première fois de son histoire, ce Parlement débat de l'état de notre Union alors que la guerre fait rage sur le sol européen", a dit la présidente. Parmi les actions de solidarité envers l'Ukraine autre que militaires et financières, elle a mentionné l'accueil de plus de huit millions de ressortissants ukrainiens (femmes, enfants, personnes âgées) depuis le 24 février 2022. Quatre millions ont été enregistrés pour bénéficier d'une protection temporaire au sein de l'Union européenne. Elle a ainsi réaffirmé pour 2023 le soutien européen à l'Ukraine.