Enseignement : quelles particularités pour la France par rapport à ses voisins européens ?

Le ministère de l'éducation nationale publie un panorama d’indicateurs et d’analyses afin d'apprécier les résultats et la diversité de l’organisation de la scolarité dans l’Union européenne. Ce bilan 2022 sur les systèmes éducatifs permet de mieux situer la France par rapport à ses voisins européens.

Élèves dans une classe d'enseignement primaire face à leur enseignante.
© Chlorophylle - stock.adobe.com

Dans les 22 pays de l’UE membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les salaires effectifs qui portent sur l'ensemble des enseignants à chaque niveau d'enseignement (salaires moyens pour des enseignants âgés de 25 à 64 ans) sont plus faibles en France et en Italie qu'en Allemagne et en Autriche.

Publiés par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l'éducation nationale, ces chiffres sont issus de l'Europe de l'éducation en chiffres - 2022. Ce document présente des indicateurs sur l’école en France et dans les autres pays de l’Union européenne.

Le pays où les classes sont les plus chargées

Dans les 22 pays de l’UE membres de l’OCDE, il y a en moyenne 19 élèves par classe à l'école élémentaire et 21 élèves au collège.

C’est la France qui présente la taille moyenne de classe la plus élevée à l'école élémentaire, avec 22 élèves par classe. Le minimum est observé en Grèce, en Lettonie et en Pologne, avec 17 élèves par classe.

Au collège, c’est à nouveau en France où les classes sont les plus chargées, en moyenne avec 26 élèves tandis que la Lettonie présente à nouveau le plus faible effectif moyen par classe (17 élèves).

Un temps d'enseignement statutaire plus important

À l'école élémentaire, le volume horaire en France est de 900 heures par an pour les professeurs des écoles, tout comme en Irlande. Seuls les Pays-Bas présentent un volume horaire annuel supérieur avec 940 heures.

La moyenne s'établit à 740 heures pour les 22 pays de l'UE membres de l’OCDE (871 heures en Espagne, 744 heures en Italie et 691 heures en Allemagne).

Au collège, le volume horaire en France est de 720 heures par an pour les professeurs certifiés. Ce volume, identique à celui des Pays-Bas, est plus important qu’en Irlande (700 heures), en Espagne (665 heures), en Allemagne (641 heures) ou en Italie (608 heures).

Le volume annuel moyen, pour les 22 pays de l'UE membres de l'OCDE, s'élève à 659 heures.

Un nombre important d'élèves par enseignant

Dans les 27 pays de l’Union européenne, le nombre d’élèves par enseignant (en équivalents temps plein) est en moyenne plus élevé dans le premier degré (12,8 élèves à l'école maternelle et 13,6 à l'école élémentaire) que dans le secondaire (11,8 au collège et 11,2 au lycée). Peu de pays font exception à cette règle.

C'est encore plus vrai pour la France avec 23,2 élèves par enseignant à l'école maternelle et 18,4 élèves par enseignant à l'école élémentaire (seule la Roumanie est au-dessus dans ce dernier cas, avec 19,2 élèves). L’écart avec l’Allemagne est très marqué : 9,2 élèves par enseignant à l'école maternelle et 14,9 en élémentaire.

Au collège, le nombre d'élèves par enseignant est également plus élevé en France (14,6) qu’en Allemagne (12,8), mais de manière moins marquée.

En revanche, dans les lycées d'enseignement général, la France se situe mieux que de nombreux pays (11,3 élèves par enseignant contre 12,2 pour l'Allemagne par exemple).