Qu'est-ce qu'un élargissement de l'Union européenne ?

On désigne par élargissement le processus par lequel de nouveaux États adhèrent à l’Union européenne. L’Union européenne a connu une succession d’élargissements qui ont augmenté le nombre d’États membres. Plusieurs États sont actuellement candidats à l’adhésion à l’UE.

Combien y a-t-il d'élargissements de l'Union ?

Depuis 1957, on compte sept élargissements qui ont fait passer le nombre des États membres de six (Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, République fédérale d’Allemagne) à 28 :

  • 1973 : adhésion du Danemark, de l’Irlande et du Royaume-Uni ;
  • 1981 : adhésion de la Grèce ;
  • 1986 : adhésion de l’Espagne et du Portugal ;
  • 1995 : adhésion de l’Autriche, de la Finlande et de la Suède ;
  • 2004 : adhésion de Chypre, de l’Estonie, de la Hongrie, de la Lettonie, de la Lituanie, de Malte, de la Pologne, de la République tchèque, de la Slovaquie et de la Slovénie ;
  • 2007 : adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie ;
  • 2013 : adhésion de la Croatie.

Le retrait  du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier 2020 a porté le nombre d’États membres à 27.

L’élargissement pose deux questions : comment faire fonctionner l’UE alors qu’elle compte déjà près de cinq fois plus d’États membres que lors de la création de la Communauté économique européenne ? L’UE peut-elle et doit-elle accueillir encore de nouveaux États membres ?

Quels sont les pays candidats à l'adhésion à l'UE ?

Plusieurs États membres sont actuellement candidats à l’adhésion à l’Union européenne :

  • l’Albanie est candidate depuis juin 2014 ;
  • la Macédoine du Nord est candidate depuis décembre 2005 ;
  • le Monténégro est candidat depuis le 17 décembre 2010 ;
  • la Serbie est candidate depuis mars 2012 ;
  • la Turquie est candidate depuis 1999.

L’Islande, alors durement touchée par la crise financière, a présenté sa candidature en 2009, mais l’a finalement retirée en 2015.