Le droit de vote est-il un devoir ?

En France, le droit de vote est un droit et non une obligation. Certains pays comme la Belgique l’imposent, mais transformer ce devoir en obligation pourrait être contreproductif.

Dans quels pays le vote est-il obligatoire ?

Voter est obligatoire dans certains pays, comme par exemple la Belgique ou la Grèce.

Ainsi, en Belgique, depuis 1893 le vote est une obligation. Le non-respect est sanctionné par une amende (de 40 à 80 euros, et jusqu’à 200 euros en cas de récidive mais les sanctions ne sont quasiment jamais appliquées). À l'origine, cette obligation a été décidée afin de permettre aux plus pauvres de participer aux élections sans que leurs patrons ne puissent les obliger à travailler plutôt qu'à aller voter. En Belgique, le taux de participation est proche de 90% pour chaque élection.

    Le droit de vote est-il obligatoire en France ?

    En France, le droit de vote est un devoir pour les citoyens, comme le rappelle l’inscription figurant sur les cartes électorales : "Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique".

    La question de rendre le vote obligatoire a souvent été débattue mais n’a jamais été envisagée sérieusement :

    • le vote n’est pas obligatoire par principe. Si le vote est un droit, on peut, comme tout autre droit (liberté de réunion ou d’association, par exemple), ne pas l’exercer. Il pourrait sembler paradoxal de transformer un droit aussi essentiel en contrainte ;
    • obliger les citoyens à voter impose de vérifier que cette règle sera suivie. Il faudrait créer une sanction pénale efficace, faute de quoi la nouvelle obligation demeurerait lettre morte ;
    • forcer les citoyens à participer aux élections pourrait avoir un impact sur les résultats (augmentation des votes blancs ou nuls, par exemple).