Chômage structurel et chômage conjoncturel

Le chômage est défini comme la situation d’un individu sans emploi et à la recherche d’un emploi. Les chômeurs sont comptabilisés dans la population active.

Par La Rédaction

Les différents types de chômage

Le  chômage conjoncturel est le taux de chômage dû à un ralentissement temporaire de l’activité économique. Il s’explique donc par les fluctuations cycliques de l’économie. Lors des phases de ralentissement de l’économie, la production diminue pour s’adapter à la baisse de la consommation. Cet ajustement du niveau de la production provoque une diminution de la demande de main-d’œuvre, une augmentation des licenciements et par voie de conséquence à une hausse du chômage conjoncturel.

Le chômage structurel est lié à des mutations des structures de l’économie (démographiques, économiques, sociales, institutionnelles,  technologiques, etc.). Ces évolutions structurelles peuvent se traduire par des difficultés d’ajustement du marché du travail (entre l’offre et la demande). Elles peuvent avoir pour origine des déséquilibres régionaux, une inadaptation des qualifications, le déclin d’activités traditionnelles ou un cadre institutionnel inefficace (loi, réglementation, dispositif fiscal, etc.).
 

Politique économique de lutte contre le chômage

Il est essentiel dans la cadre de la lutte contre le chômage d’opérer une distinction claire entre les différents types de chômage.

Pour faire baisser le chômage conjoncturel, les pouvoirs publics cherchent à agir sur la conjoncture par une politique de soutien de la demande globale. L’amélioration de la conjoncture doit se traduire par une reprise de la consommation, de la production et in fine de l’emploi.

Réduire le chômage structurel se révèle plus complexe car ses causes peuvent être diverses. Certains facteurs, sur lesquels il n’est pas simple d’agir et qui ne sont pas directement liés au fonctionnement du marché du travail, comme la recherche, l’innovation, l’investissement, etc., mais qui jouent un rôle dans la croissance économique, peuvent également avoir une influence déterminante sur le niveau du chômage structurel
 

mots-clés :