Micro et macroéconomie

La micro économie se concentre sur l’observation et l’analyse des interactions à une petite échelle (offre et demande, détermination des prix, etc.), la macro économie étudie l’économie au niveau national ou international.

Par La Rédaction

La microéconomie a pour objet au sens courant l’étude des agents économiques : le consommateur, l’entreprise, etc.  

La macroéconomie a pour objet l’étude globale de l’économie à partir de grands agrégats (somme des grandeurs économiques de même nature en valeur ou en volume) comme la consommation, la production, l’emploi, le revenu, l’investissement, l’inflation, le taux de chômage, etc. ou d’indices qui permettent une comparaison dans le temps ou dans l’espace comme l’indice des prix à la consommation ou l’indice du niveau de vie.
 

Théories microéconomique et macroéconomique

La microéconomie théorique est à l’origine de concepts et de modèles décrivant le comportement des agents économiques et de leurs interactions en particulier sur les marchés. Elle utilise les outils mathématiques et les méthodes statistiques pour modéliser le fonctionnement des domaines qu’elle étudie. Au XIXe siècle, il s’agit de la première forme de mathématisation de l’économie. À cette époque, apparaît un nouveau courant économique dont l’ambition est de décrire le fonctionnement global de l’économie à partir du comportement de l’individu. Les économistes de ce courant considèrent que l’individu - représenté sous la forme d’un modèle théorique l’homo-oeconomicus - cherche à maximiser son utilité dans un environnement, où il doit néanmoins tenir compte des moyens à sa disposition et des autres agents économiques.


La théorie macroéconomique permet à travers l’analyse des relations entre les grands agrégats de l’économie d’en comprendre le fonctionnement et de prévoir leur évolution lorsque l’environnement change à la suite de chocs économiques (crises économiques, conflits, etc.) ou d’une nouvelle orientation de la politique économique. Elle constitue un outil essentiel de compréhension des choix de politique économique. Elle éclaire les pouvoirs publics (gouvernement, banque centrale, etc.) sur les actions à opérer  afin d’orienter le cours de l’économie. L’économiste britannique, J.-M. Keynes, est considéré comme le père fondateur de la macroéconomie théorique.