Quatre questions sur la Journée de l’Europe célébrée le 9 mai

"L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait." 70 ans après la déclaration Schuman du 9 mai 1950, l'Union européenne célèbre comme chaque année la Journée de l'Europe le 9 mai. Retour en quatre questions sur cette célébration du 9 mai.

Temps de lecture  3 minutes

Pourquoi une Journée dédiée à l’Europe est-elle organisée le 9 mai ?

Le 9 mai 1950, à Paris, le ministre français des affaires étrangères, Robert Schuman, a appelé à la mise en place en commun sous une autorité internationale des productions française et allemande de charbon et d’acier. Considérée comme le début du lancement de la construction européenne, cette déclaration débouche sur la signature, le 18 avril 1951, du traité de Paris par six États européens (Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pays-Bas). Ils fondent ensemble la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA). La CECA est la première des institutions européennes qui donneront naissance à ce qu’on appelle à présent l’Union européenne.

Depuis quand la Journée de l’Europe a-t-elle lieu ?

La Journée de l'Europe a été instaurée par les dirigeants européens à l’occasion du Conseil européen de Milan en juin 1985. Elle est un des cinq symboles de l’Europe. Fêtée la première fois en 1986, depuis, elle rend hommage à ce moment fondateur qu’a été le 9 mai 1950. En 2019, le Luxembourg, un des six pays signataires du traité de Paris, a institué la date du 9 mai comme un jour férié légal.

Comment les Européens fêtent-ils le 9 mai ?

La Journée de l’Europe est organisée de manière à rapprocher institutions européennes et citoyens. Cet événement est l’occasion de valoriser leurs liens spécifiques par les symboles de l’Europe : le drapeau, la monnaie unique, l’hymne et la devise "Unie dans la diversité". Le 9 mai se veut être un jour de fête populaire et de rencontre entre hommes et femmes des villes, régions et pays du continent européen.

Ce moment ne marque pas seulement l'anniversaire de l'acte fondateur de la construction de l'Europe. C'est aussi un moment de prise de conscience d'une réalité européenne qui se vit au quotidien : une Union fondée sur les principes de l'État de droit dont les membres sont des démocraties basées sur la souveraineté populaire. La fête doit rappeler le chemin parcouru depuis la fin de la Seconde guerre mondiale pour affirmer ces principes et ces valeurs.

Comment la Journée de l’Europe est-elle célébrée dans le contexte du COVID-19 ?

Si la Journée de l’Europe du 9 mai 2020 marque le 70e anniversaire de la déclaration de Robert Schuman, elle se déroule cette année dans un contexte particulier avec l'épidémie de COVID-19.

La Représentation en France de la Commission européenne organise un certain nombre de manifestations sous le signe de la solidarité européenne. Au programme : concerts en ligne, débat télévisé, commémorations du 70e anniversaire de la déclaration Schuman, mais également de nombreux autres événements en ligne organisés par les Centres d'Information Europe Direct.

Ainsi, par exemple, le commissaire européen Thierry Breton, la Secrétaire d’Etat aux affaires européennes Amélie de Montchalin et le député européen Yannick Jadot participent à un dialogue citoyen dont la remontée des questions sera effectuée grâce aux contributions du  réseau des Centres d’information Europe direct (les diffusions sont prévues le samedi 9 mai à 13h10 et 21H10 à la télévision sur France 24 mais également à la radio sur RFI et France Info).

C'est dans ce contexte que s'organise aussi le joli mois de l'Europe digitalisé qui célèbre l'Europe pendant tout le mois de mai à travers différents types d'événements (colloques, débats, séminaires...).