Le mécanisme européen de protection civile en cinq questions

Qu'est-ce mécanisme européen de protection civile ? Comment fonctionne-t-il ? Qui peut y faire appel ? Qu'apporte-t-il ? Comment est-il financé ? Rapide tour d'horizon en cinq questions-réponses.

Qu'est-ce le mécanisme européen de protection civile ?

Le mécanisme européen de protection civile a pour objectif de renforcer la coopération en matière de protection civile entre :

  • les États membres de l’Union européenne (UE) :
  • l’Islande ;
  • la Norvège ;
  • la Serbie ;
  • la Macédoine du Nord ;
  • le Monténégro ;
  • la Turquie.

Il permet d’améliorer la prévention, la préparation et la réaction aux catastrophes naturelles ou d'origine humaine.

Lorsqu'un pays connaît une catastrophe d'une ampleur telle que ses capacités de réponse sont dépassées, il peut faire appel à ce dispositif. Expertise et aide d'urgence sont alors fournies par les pays participants.

La Commission européenne coordonne ainsi la réponse aux catastrophes à travers le monde et contribue à au moins 75% des frais de transport et/ou des coûts opérationnels des missions de déploiement.

Comment fonctionne le mécanisme européen de protection civile ?

  1. Un pays affecté par une catastrophe actionne le mécanisme en lançant un appel à l'aide via le Centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC).
  2. Les pays participant au mécanisme offrent des moyens d'intervention sous forme de personnel et d'équipement.
  3. Une fois l'aide acceptée par le pays demandeur, l'ERRC en coordonne l'acheminement et le déploiement en lien avec les autorités nationales de protection civile.
  4. Une fois l'aide délivrée, la mission des experts s'achève.

Le service Copernicus de gestion des urgences (production de cartes satellitaires) ou l'Agence européenne pour la sécurité maritime (AESM) sont en mesure d'apporter leur expertise selon la nature de la crise (nettoyage du pétrole en mer, par exemple).

Le mécanisme est complété par rescEU, une réserve en matériel (avions et hélicoptères bombardiers d’eau, avions d’évacuation médicale, matériel médical, hôpitaux de campagne).

Qui peut faire appel au mécanisme européen de protection civile ?

Tout pays, les Nations unies et ses agences ou toute organisation internationale pertinente peuvent faire appel au mécanisme européen de protection civile. Il peut être déployé partout dans le monde (l'ERCC suit les événements 24 heures/24 et 7 jours/7).

En 2020, le  mécanisme européen de protection civile a été activé plus de 100 fois pour répondre, entre autres, à :

  • la pandémie de coronavirus ;
  • l'explosion à Beyrouth, au Liban ;
  • les inondations en Ukraine, au Niger et au Soudan ;
  • le tremblement de terre en Croatie ;
  • les cyclones tropicaux en Amérique latine et en Asie.

Qu'apporte le mécanisme européen de protection civile ?

Le mécanisme européen de protection civile permet, en cas de catastrophe naturelle ou d'origine humaine, d'apporter une réponse coordonnée. Les autorités nationales, si elles sont débordées, n'ont qu'un seul point de contact au lieu de plusieurs.

Une approche conjointe permet la mise en commun des expertises et des moyens de premiers secours. La duplication des secours déployés est ainsi évitée et l’aide fournie répond aux besoins des personnes touchées.

Le mécanisme facilite la préparation et la prévention des catastrophes par les autorités nationales. Il permet l’échange de bonnes pratiques entre participants. Des normes communes plus élevées sont ainsi mises en place. Les équipes de secours peuvent travailler de manière interchangeable lorsqu’une catastrophe survient.

Depuis 2001, année de sa création, le mécanisme européen de protection civile a répondu à près de 420 demandes d’assistance partout dans le monde.

Comment est financé le mécanisme européen de protection civile ?

Le budget de l’UE pour les actions d’aide humanitaire et de protection civile s’élève en moyenne à 1 milliard d'euros par an. Il est prévu par le cadre financier pluriannuel (CFP) de l’UE. Pour la période 2014-2020, cela a représenté un total de 1,7 milliard d'euros.

Le budget alloué au mécanisme européen de protection civile pour la période 2014-2020 a été de 368,4 millions d'euros, répartis ainsi :

  • 223,7 millions d'euros destinés à des activités de prévention, de préparation et de réponse aux catastrophes à l’intérieur de l’UE ;
  • 144,6 millions d'euros destinés à des activités similaires à l’extérieur de l’UE.

Ces montants ont été complétés par les contributions des six pays non membres participant au mécanisme européen de protection civile.

Une décision de financement de la Commission européenne constituant le programme de travail pluriannuel destiné à mettre en œuvre le mécanisme de protection civile de l’UE pour les années 2021-2023 a été adoptée le 1er juillet 2021.