Rapport d'information fait au nom de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées à la suite d'une mission effectuée du 7 au 10 juillet 2001 en Jordanie

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Présentation

Le rapport présente la situation géographique du Royaume de Jordanie, enclavé dans une région instable entre la Cisjordanie, Israël, l'Irak et l'Arabie saoudite. Il rappelle sa dépendance économique (notamment en matière de pétrole) par rapport à l'Irak ainsi que la forte population d'origine palestinienne qui le compose. Il remarque que la diplomatie d'équilibre mise en oeuvre par le Roi Hussein et poursuivie par son fils le Roi Abdallah II, a permis de conforter le rôle stabilisateur de la Jordanie, deuxième pays arabe après l'Egypte a avoir conclu la paix avec Israël et que le développement économique du pays est actuellement la priorité des autorités jordaniennes afin de conforter la stabilité intérieure. Il insiste sur la nécessité d'un soutien diplomatique, financier et économique de la part de la communauté internationale - dont la France et l'Europe - afin de contribuer à l'espoir d'un apaisement régional.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Jordanie le difficile pari de la paix

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 32 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation

mots-clés :