Les enfants pauvres en France

Date de remise :

Auteur(s) : Jacques Delors

Auteur(s) moral(aux) : Conseil de l'Emploi, des Revenus et de la Cohésion sociale

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Partant du constat selon lequel la pauvreté des enfants n'a pas vraiment fait l'objet, en France jusqu'à présent, de travaux approfondis, le CERC s'attache à définir la spécificité de la pauvreté chez les enfants, leur situation par rapport à leur famille et leur environnement, le seuil et les mesures de leur pauvreté. L'étude du CERC montre que la pauvreté monétaire touche, en France métropolitaine, une proportion importante d'enfants (jeunes de moins de 18 ans) : environ 8 %, soit un million d'enfants si l'on retient une définition assez stricte du seuil de pauvreté monétaire, près de 16 % (2 millions d'enfants) avec le seuil de référence des travaux européens. Ces situations de pauvreté, souvent persistantes, créent plus de risques de conséquences défavorables sur les personnes une fois atteint l'âge adulte. Les enfants pauvres connaissent en outre des difficultés scolaires nettement plus fortes que le reste de la population scolarisée. Il apparaît également que la faiblesse des revenus d'activité représente la principale source de pauvreté des ménages ayant des enfants. Pour le CERC, améliorer les conditions de vie des enfants pauvres passe notamment par l'amélioration de la politique du logement et de la santé. Le CERC compare enfin la situation française à celle des pays de l'Union européenne et analyse les politiques poursuivies par certains d'entre eux.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 151 pages

Édité par : La Documentation française

Revenir à la navigation